Isoleucine : bienfaits et contre-indications

-

L'isoleucine est l'un des neuf acides aminés essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Elle intervient dans diverses fonctions physiologiques telles que la formation de l'hémoglobine et la régulation de la glycémie et des niveaux d'énergie.

Présentation

Molécule d'isoleucine : bienfaits et contre-indications de cet acide aminé.

L'isoleucine est l'un des neuf acides aminés essentiels au bon fonctionnement du corps humain. Elle est utilisée par l’organisme dans la biosynthèse des protéines. Elle est apportée uniquement par l’alimentation et on la trouve dans la viande, le poisson, le fromage, les œufs, les légumineuses et les noix.

Elle a diverses fonctions physiologiques, telles que la cicatrisation des plaies, la désintoxication des déchets azotés, la stimulation de la fonction immunitaire et la promotion de la sécrétion de plusieurs hormones. Elle est nécessaire à la formation de l'hémoglobine et à la régulation de la glycémie et des niveaux d'énergie. On la trouve principalement dans les tissus musculaires chez l'Homme.

L'isoleucine est l'un des trois acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA), tout comme la leucine et la valine. Par rapport aux deux autres BCAA, elle induit la synthèse des protéines musculaires, et elle est capable d'augmenter considérablement l'absorption du glucose et l'utilisation du glucose pendant l'exercice.

L'incapacité de la décomposer, avec d'autres acides aminés, est associée à la maladie des urines sirop d'érable 1.

Propriétés et vertus

Inflammation et immunologie

La production de β-défensine (un peptide antimicrobien produit par les intestins, la peau et les poumons 2) semble être augmentée par l'isoleucine 3 4. Il est possible que les défensines et les peptides antimicrobiens protègent contre les infections bactériennes 5.

L'ajout de 2 g de cet acide aminé dans une solution de réhydratation orale, administrée à des enfants souffrant de diarrhée aiguë et de déshydratation, semble réduire les symptômes de la diarrhée et augmenter la β-défensine dans les selles. Cependant, la durée des symptômes n’a pas diminué 6.

Il est possible que l'isoleucine présente des bienfaits antibactériens dans les intestins. Les preuves préliminaires semblent prometteuses, mais peu significatives.

La supplémentation en acides aminés ramifiés peut augmenter la synthèse des médiateurs pro et anti-inflammatoires par des macrophages, et la supplémentation en cet acide aminé a augmenté ces résultats 7.

Les mécanismes d’action des acides aminés ramifiés et de l'acide aminé sur l’inflammation et le système immunitaire sont encore mal compris. Des études plus approfondies sont nécessaires pour en déterminer le rôle exact.

Glycémie

Elle permettrait d’augmenter la sécrétion d'insuline et de favoriser l'absorption et la consommation cellulaire du glucose, particulièrement dans les muscles, diminuant ainsi le taux de sucre dans le sang 8 9 10 11 12.

Dans une étude, une dose élevée d'isoleucine associée à de faibles doses de leucine, de valine, de méthionine, de cystéine et à 100 g de glucose, chez des adultes actifs en bonne santé, a été capable de réduire la glycémie sanguine sans affecter la sécrétion d'insuline 13.

Elle semble donc pouvoir aider à réduire les pics de glucose après un repas.

Cependant, ces effets semblent être liés à des facteurs extérieurs, comme le type d’alimentation ingéré. En effet, il convient d’être prudent quant à l’interprétation de ces résultats, car des études montrent que la supplémentation en BCAA, associée à un régime riche en graisses, peut entraîner une résistance à l'insuline 14 15. Les effets de l’acide aminé seul n’ont pas été étudiés 16.

Muscles

Elle a potentiellement une activité anti-catabolique, qui empêche la dégradation cellulaire, au niveau des acides aminés, en réduisant les taux de gluconéogenèse. Les bienfaits de l'isoleucine sur la préservation musculaire ne sont pas encore connus.

Elle pourrait améliorer les performances sportives, lorsqu’elle est prise avant l'entraînement, conjointement avec des glucides.

Cependant son effet isolé n’est pas établi.

Son utilisation conjointe avec la valine et la leucine, deux autres acides aminés à chaine ramifiée, est donc préférable.

Différentes formes

La forme de synthèse se trouve sous forme de complément alimentaire, en poudre, gélules ou comprimés. Elle est le plus souvent associée à la leucine et la valine, deux autres acides aminés.

Utilisation et posologie

L'isoleucine permet d'augmenter la consommation de glucose lors de l’entrainement sportif, elle doit pour cela être prise avant l’entrainement et conjointement avec un apport alimentaire riche en glucide.

3,3 à 4,9 g, en plus de l’alimentation, est la dose recommandée, basée sur des études sur les animaux.

Elle provient en majorité de l’alimentation, en fonction de la quantité ingérée pendant la journée durant les repas, les doses supplémentaires seront plus faibles. Le total en isoleucine ingéré, via l’alimentation et la supplémentation, ne dépassera pas les 10 grammes.

Précautions

Sa prise est généralement sans danger et sans effets secondaires.

Contre-indications

Les BCAA, dont fait partie l’isoleucine, sont déconseillés aux personnes souffrant de sclérose latérale amyotrophique, également connue sous le nom de maladie de Charcot 17, ainsi qu’aux personnes atteintes de la maladie des urines à odeur de sirop d'érable 18.

Interactions médicamenteuses

Les effets des inhibiteurs de mTOR (resvératrol) peuvent s’additionner avec une supplémentation en isoleucine, ce qui pourrait nuire à la synthèse des protéines musculaires.

Source dans les aliments

On la trouve naturellement dans l’alimentation, et elle aussi synthétisée à partir de pyruvate pour la fabrication de compléments alimentaires 19.

Dans l’alimentation, on la retrouve dans les produits animaux, le soja, les légumineuses et les noix 20.

Quantité d’isoleucine pour 100 g, par ordre décroissant :

  • Pois chiches : 1656 mg
  • Amandes : 1638 mg
  • Bœuf : 1621 mg
  • Soja : 1407 mg
  • Dinde : 1279 mg
  • Poulet : 1225 mg
  • Haddock : 871 mg
  • Crabe : 827 mg
  • Cabillaud : 821 mg
  • Fromage frais : 727 mg
  • Œufs : 660 mg
  • Noisettes : 627 mg
  • Riz complet : 622 mg
  • Riz blanc : 544 mg
  • Petits pois : 283 mg

Questions fréquentes

Qu’est-ce que l’isoleucine ?

L'isoleucine est un acide aminé essentiel. Il participe au bon fonctionnement du corps humain.

Pourquoi en prendre ?

- Propriétés antibactériennes
- Amélioration des performances sportives
- Activité hypoglycémiante

Quelles sont les mises en garde ?

Sa prise est contre-indiquée chez les personnes souffrant de sclérose latérale amyotrophique et de la maladie des urines à odeur de sirop d'érable


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga