Levure de bière : bienfaits, composition et danger

-

Elle est composée de micro-organismes qui digèrent le sucre et l’amidon des céréales, et produisent de cette manière des protéines et des vitamines. Elle est utilisée depuis l’Antiquité pour la fabrication du pain et de la bière. Elle est une source naturelle de vitamines B et de composés ayant des propriétés anti-inflammatoires. Elle peut améliorer de nombreux aspects de la santé. Découverte des bienfaits, de la composition et danger de la levure de bière.

Présentation

Levure de bière en granules : bienfaits, composition et danger.

Elle est composée de micro-organismes, les Saccharomyces cerevisiae. Leur taille varie de 6 à 10 microns, ils digèrent le sucre et l’amidon des céréales, et produisent des protéines et des vitamines, principalement du groupe B. Elle est utilisée depuis l’Antiquité. Elle était utilisée pour la fabrication, du pain, du vin, de la bière et de boissons.
Saccharo signifie « sucre », myces « champignon », tandis que cerevisiae fait référence à « cervoise », le nom ancien de la bière.
Elle a été découverte, isolée et identifiée au milieu du XIXe siècle par des brasseurs hollandais à la demande de la corporation des boulangers parisiens qui commençaient à industrialiser leur production et cherchaient, pour faire leur pain, un procédé de fermentation plus fiable et plus rapide que leur levain traditionnel.

Les différentes souches de Saccharomyces cerevisiae sont appelées « levure de boulanger » et « levure de bière ».

Candida utilis, ou tortula, est aussi riche en vitamine B. Il est aussi étudié de manière plus anecdotique.

La levure de bière est une source naturelle de vitamines B et de composés, qui peuvent avoir un effet intéressant sur le système nerveux et le système immunitaire. Ce qui explique qu’elle fut traditionnellement recommandée aux femmes qui viennent d'accoucher, afin de combattre la fatigue et la déprime qui surviennent après l’accouchement.

Lorsqu'elle est vivante, elle agit au sein des intestins comme un probiotique, créant un milieu riche en fermentation bénéfique et en vitamines. Elle peut participer à améliorer de nombreux aspect de la santé.

Son activité dans les intestins peut prévenir la diarrhée et améliorer certaines pathologies intestinales ; elle semble avoir un effet protecteur contre certaines bactéries pathogènes 1.

Elle est utilisée généralement pour améliorer l’aspect de la peau et des cheveux, elle peut avoir un effet bénéfique sur l’acné et d’autres inflammations cutanées.

Les études scientifiques ont permis de se rendre compte de son utilité dans le traitement du diabète de type 2, et particulièrement lorsqu’elle est associée au chrome, car elle améliore la tolérance au glucose.

Elle peut également être utile dans le traitement des mycoses vaginales, car elle rééquilibre la flore du vagin.

Propriétés et vertus

Quels sont les bienfaits de la levure de bière ?

Diminution de la glycémie

Associée en chrome, elle a été étudiée pour son effet sur la diminution de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète.

La supplémentation en chrome permettrait un meilleur contrôle des variables glycémiques et lipidiques, tout en diminuant la posologie des médicaments chez les patients diabétiques de type 2 2.

Dans une étude, chez des patients diabétiques, cette association a entraîné une amélioration de la tolérance au glucose et de la résistance à l'insuline, une réduction significative des sucres sanguins, et une perte de poids.3

Dans une étude, 20 adultes diabétiques de type 2 ont été supplémentés pendant 8 semaines avec ce mélange. Il a un faible potentiel hypoglycémiant, mais n'affecte pas la masse corporelle, le profil biochimique sanguin et les niveaux de microéléments chez les sujets diabétiques de type 2 4.

La supplémentation en chrome est controversée, une méta-analyse met d’ailleurs en avant son inefficacité 5. Tandis qu’une autre méta-analyse a montré que cette association peut effectivement apporter des avantages par rapport au placebo 6.

Diabète chez les personnes âgées

Deux études menées avec des personnes âgées montrent des résultats contradictoires qui appuient l’utilité d’une supplémentation chez les personnes souffrant de diabète de type 2, et son inefficacité chez les personnes en bonne santé.

La levure de bière, riche en chrome, a amélioré la tolérance au glucose et les lipides totaux chez des diabétiques de type 2, contrairement à la forme "torula" pauvre en chrome. Une amélioration de la sensibilité à l'insuline s'est également produite. Aussi, l'amélioration du cholestérol sérique chez certains sujets témoins, ainsi que dans l'ensemble du groupe expérimental, suggère également la présence d'un facteur hypocholestérolémiant 7.

Cet aspect hypocholestérolémiant n’a pas assez été étudié pour pouvoir affirmer son efficacité. Cependant, il pourrait être lié aux bienfaits antioxydants de certains composants de la levure de bière.

Dans la seconde étude, 23 volontaires âgés en bonne santé en ont reçu quotidiennement pendant 10 semaines, 5 grammes, avec 200 microgrammes de Cr3+ sous forme de chlorure chromique. Il n'y a eu aucun changement significatif dans la tolérance au glucose, l'insuline, le cholestérol ou les triglycérides après la supplémentation dans aucun des trois groupes 8.

Perte d’appétit

Elle est souvent utilisée pour remédier à la perte d’appétit. Cependant, aucune étude ne vient confirmer cet usage traditionnel. Sa teneur en protéines, vitamines et minéraux pourrait stimuler l’organisme et donc stimuler l’appétit.

Peau, acné, furonculose

La levure de bière est populaire pour ses bienfaits sur la peau, les cheveux et les ongles. Elle permettrait de traiter l’acné et la furonculose. C’est parce qu’elle contient des vitamines B qu’elle peut influer de manière positive l’aspect de la peau. Mais elle contient également d’autres composés qui agissent sur cet aspect.

Le mannane de levure, qui présente un effet prébiotique, a été testé sur 110 sujets féminins en bonne santé âgés de 30 à 49 ans, pendant huit semaines, afin d’évaluer l’amélioration de la sécheresse cutanée 9. Les participantes ont pu noter une amélioration.

Le glucosylcéramide, qui est présent dans des aliments tels que l'orge, le maïs et la farine de blé a été testé en tant qu’hydratant et revitalisant de la peau chez des sujets humains en bonne santé. 17 volontaires ont reçu par voie orale 1,8 mg par jour de glucosylcéramide, dérivé de la levure torula. Les taches brunes et la sècheresse cutanée ont augmenté dans le groupe placebo et ont diminué dans le groupe glucosylcéramide10.

Mycoses vaginales

La vaginite bactérienne et la candidose vulvo-vaginale sont des causes fréquentes d'altération de la santé et de la qualité de vie de 70 % des femmes. Bien que les agents antimicrobiens restent la principale stratégie de traitement des infections vaginales, leur utilisation répétée implique des taux élevés de résistance et de récurrence.

Des approches alternatives, telles que les probiotiques, sont étudiées et apparaissent comme de nouvelles approches thérapeutiques prometteuses. La levure de bière a récemment démontré pour la première fois dans plusieurs études pouvoir être un outil prometteur et valide, à la fois pour la prévention et/ou le traitement des maladies vaginales 11.

Une étude clinique randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo a été réalisée pour évaluer la récupération de Saccharomyces cerevisiae (CNCM I-3856) dans des échantillons vaginaux chez des femmes en bonne santé, après consommation orale.

Au cours de la phase de supplémentation de 4 semaines, S. cerevisiae a été détecté dans les échantillons vaginaux de 21 % des femmes du groupe probiotique 500 mg, et de 16 % des femmes dans le groupe probiotique 1000 mg. La souche a été détectée dans les selles de 90 % des femmes consommant le probiotique. Il s'agit de la première étude clinique démontrant la migration de la levure de bière de l'intestin au vagin, où elle peut exercer ses bienfaits 12.

Le probiotique, à base de Saccharomyces cerevisiae, montre un effet inhibiteur sur l'infection à Gardnerella vaginalis chez la souris. 13

Activité anti-inflammatoire

Elle permet de réduire la douleur de l'arthrite articulaire. Cette atténuation de la douleur indique un effet analgésique rapide, médié par une diminution de l'état inflammatoire 14.

On sait que les vitamines B influent sur le fonctionnement du système nerveux, particulièrement la B6, qui est un cofacteur de la production de GABA, un neurotransmetteur apaisant. De plus, en tant que probiotique qui participe à un microbiote sain, la levure de bière participe doublement à cet effet anti-inflammatoire. D’autres de ses composés, comme les bêta-glucanes, semblent avoir des capacités antioxydantes 15.

L'impact de la supplémentation en bêta-glucane de Saccharomyces cerevisiae sur les lésions musculaires et l'inflammation, induites par l'exercice, a été mesuré chez des hommes et femmes sains et actifs. L’étude a été menée en double aveugle durant 13 jours. 250 mg de bêta-glucanes ont provoqué des changements favorables dans les marqueurs de l'inflammation (cytokines) après l’exercice 16.

Maladies inflammatoires de l’intestin

La levure alimentaire peut affecter l'activité de la maladie de Crohn de manière négative 17.

Il existe une corrélation claire entre le microbiote et le dérèglement de la réponse immunitaire dans les maladies inflammatoires de l'intestin, qui comprennent la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

La maladie de Crohn semble être liée aux réactions des anticorps contre Saccharomyces cerevisiae 18.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn, en rémission, ne présentent pas d'améliorations de la composition du microbiote intestinal, ce qui peut être une cause de rechutes. Une étude a examiné la dysbiose et la production de mucines chez des patients atteints de la maladie de Crohn pendant la rémission.

Les réductions des proportions des micro-organismes Oscillospira et Akkermansia, des bactéries sulfato-réductrices et Saccharomyces cerevisiae, peuvent expliquer l'augmentation de la production de mucines observée chez ces patients 19. Cependant, en ajouter peut être nocif.

Dans une étude pilote de 1993, 20 personnes atteintes de la maladie de Crohn ont été traitées avec une préparation de Saccharomyces boulardii, à une dose de 250 mg par jour, en plus du traitement de base. Une réduction de la fréquence des selles et une amélioration du confort des personnes ont été observées. Aucun événement indésirable médicamenteux n'a été observé 20.

La levure de bière revivifiable ne semble pas utile 21 et est le plus souvent déconseillée dans la maladie de Crohn. Cependant, elle peut améliorer la perméabilité intestinale chez les patients en rémission, qui présentent des altérations de l'intégrité de la muqueuse intestinale 22. Elle pourrait représenter un outil utile dans le traitement d'entretien de la maladie de Crohn 23.

Syndrome du côlon irritable

Des études ont montré les bienfaits de la levure de bière dans le traitement du syndrome du côlon irritable.

A la dose de 2 milliards d'UFC deux fois par jour pendant 8 semaines, elle a induit une amélioration des douleurs abdominales et de la consistance des selles, grâce à son activité analgésique et anti-inflammatoire 24.

Une autre étude sur les produits de boulangerie, et chez des adultes en bonne santé, a montré que la sévérité globale des symptômes postprandiaux (après le repas) est inférieure de 36 % au cours des 4 heures, dans le groupe ayant mangé des croissants au levain, par rapport au groupe dont les croissants étaient préparés à la levure de bière. Les produits de boulangerie au levain favorisent une meilleure fonction gastro-intestinale postprandiale chez les adultes en bonne santé 25.

Différentes formes

En complément alimentaire

Elle est disponible en poudre, granules, capsules ou comprimés.

Levure de bière bio

Elle peut être issue de l'agriculture biologique et être certifiée bio.

Posologie

La dose généralement conseillée est de 2 grammes, trois fois par jour.

Syndrome du colon irritable : 2 milliards d'UFC (Unités Formant Colonie), deux fois par jour, pendant 8 semaines (forme active).

Principes actifs

La levure de bière est l’une des plus importantes sources naturelles de vitamine B1 (thiamine), une cuillère à soupe contient neuf fois l’apport nutritionnel recommandé.

Elle est aussi source de vitamines B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine) et B8, ainsi que d’acides aminés.

Elle renferme des polysaccharides, des glycanes et des mannanes, des substances qui peuvent avoir un effet intéressant sur l’inflammation et le système immunitaire.

Ses effets

Précautions

Les effets secondaires les plus courants sont légers :

  • Excès de gaz
  • Ballonnements
  • Maux de tête

Grossesse et allaitement : Il n’existe pas d’études sur les effets secondaires ou danger de la levure de bière, lors de la grossesse et de l’allaitement.

Contre-indications

Il est conseillé de ne pas en consommer dans les cas suivants :

  • Allergie à la levure de bière
  • Hidradénite suppurée (une affection inflammatoire de la peau) 26
  • Colite ulcéreuse
  • Maladie de Crohn 27

Il convient d’être prudent et de demander l’avis d’un professionnel de santé en cas de :

  • Diabète
  • Infections à levures fréquentes
  • Système immunitaire affaibli
  • Migraines chroniques

Interactions médicamenteuses

Les antidépresseurs de type inhibiteurs de monooxydase (tranylcypromine, la sélégiline et l'isocarboxazide) et les narcotiques (mépéridine, péthidine) peuvent causer une hypertension artérielle subite, qui peut provoquer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. La levure de bière contient de la tyramine, un acide aminé, dont l’apport doit être réduit lors de ces traitements médicamenteux.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la levure de bière ?

La levure de bière ou Saccharomyces cerevisiae est un champignon. Il présente de nombreux bienfaits santé.

Quelles sont ses vertus ?

- Amélioration de l'aspect de la peau, des cheveux et des ongles
- Régulation de la glycémie
- Soulagement des mycoses vaginales
- Participe au traitement des maladies inflammatoires de l'intestin

Quelles sont les mises en garde ?

Ne pas en consommer en cas d'allergies, d’hidradénite suppurée, de colite ulcéreuse, de maladie de Crohn, d’infections à levures fréquentes, de migraines chroniques.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga