Moule verte: bienfaits, dosage et contre-indications

-

La moule verte ou moule aux orles verts est un mollusque de Nouvelle-Zélande, riche en oméga-3. Employée en complément alimentaire, elle présente de nombreux bienfaits. Quelle est la posologie adaptée? Présente-t-elle des contre-indications? Existe-t-elle en bio?

Présentation

Moule verte de Nouvelle-Zélande: bienfaits, dosage et contre-indications.

La moule aux orles verts ou verte, Perna canalicula, se trouve dans l'océan Pacifique, à proximité de la Nouvelle-Zélande. Il s'agit d'un mollusque bivalve de la famille des Mytilidae. Elle fut traditionnellement consommée par le peuple maori. Depuis les années 70, elle est largement cultivée en Nouvelle-Zélande. La Perna canalicula se nourrit de plusieurs types de phytoplancton et se différencie par la couleur verte, du bord de sa coquille. Elle est l'une des plus grandes espèces de moule et peut atteindre 24 cm.

Les mollusques sont utilisés, dans les médecines traditionnelles, pour traiter différentes pathologies inflammatoires. Dans la médecine traditionnelle chinoise, il existe 70 préparations anti-inflammatoires, à base de mollusques1. La pollution des océans affecte de nombreuses espèces marines. Les taux de métaux lourds dans les élevages de moule verte doivent être contrôlés, ce qui est le cas en Nouvelle-Zélande.

Des études cliniques, depuis les années 70, confirment les effets anti-inflammatoires de certains mollusques, dont la moule à lèvres vertes. En effet, de nombreuses études in vitro ont rapporté une activité anti-inflammatoire de Perna canalicula. Elle permet également de renforcer l'efficacité de certains médicaments pharmaceutiques, tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens .

Des extraits brevetés ont été créés à partir des composants de la moule aux orles verts, le Lyprinol® et la Biolane™ en font partie.

Il est possible de produire, à partir de leur chair, des huiles particulièrement riches en acides gras polyinsaturés (oméga-3), qui peuvent contenir plus de 1000 fois les quantités présentes dans des huiles de poisson 2.

Propriétés et vertus

Quels sont les bienfaits de la moule verte?

Anti-inflammatoire

En 1980, une étude sur des rats a démontré l’effet anti-inflammatoire d'une fraction brute de la moule verte, lorsqu’elle est injectée dans la cavité péritonéale.
Elle fait diminuer le taux de glucose sanguin. L’inflammation est réduite par la réduction de la production de cytokines, ceci in vitro et chez le rat. Cependant, l'administration orale n'a pas été efficace3.

Les pathologies liées à l’inflammation chronique sont nombreuses, puisque directement liées au style de vie occidental. Elle peut donc être intéressante, pour soigner les troubles inflammatoires. Cependant, il existe aujourd'hui encore peu d’essais cliniques sur l’Homme.

Polyarthrite rhumatoïde

Le PCSO-524 ™, extrait lipidique de la moule verte de Nouvelle-Zélande, a une activité anti-inflammatoire chez des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Asthme

Le PCSO-524 ™ présente également une activité anti-inflammatoire, chez des patients souffrant d’asthme.

Arthrose

Etudes et recherches

Deux études validées suggèrent qu’une supplémentation en moule verte peut avoir un effet supérieur au placebo, pour le traitement de l'arthrose, en complément des traitements d’appoint4.

Une revue systématique d'études cliniques précise, cependant, qu'il existe peu de preuves convaincantes à ce jour. Son efficacité n'a pas été entièrement prouvée, dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ou de l'arthrose5.

Des études sur des chiens ont par ailleurs montré que des thérapies à long terme sont nécessaires, pour générer une efficacité.

L'extrait lipidique, créé à partir de la poudre de moule verte, a le plus fait ses preuves.

Extrait PCSO-524™

Le PCSO-524™, un extrait riche en lipides, préparé par extraction au fluide supercritique (CO2), a montré une activité anti-inflammatoire (IA) significative lorsqu'il est administré aux animaux et aux humains. Des études cliniques, contrôlées ou randomisées, ont démontré une activité anti-inflammatoire, chez des patients souffrant d'arthrose 6.

Le lyprinol est un extrait lipidique de la moule verte de Nouvelle-Zélande, riche en acides gras oméga-3. Il s'agit d'une source reproductible et stable de lipides bioactifs, avec une concentration beaucoup plus importante que pour les huiles végétales marines (de poissons ou de krill).

Dans un essai, les changements de soulagement de la douleur pour les patients arthrosiques qui prenaient du PCSO-524 ™, par rapport aux patients qui prenaient de l'huile de poisson (mélange standard EPA-18% et DHA-12%), ont été analysés. Les patients PCSO-524 ™ ont constaté une amélioration significative des symptômes, par rapport aux patients qui prenaient de l'huile de poisson. Ces résultats suggèrent que le PCSO-524 ™ pourrait offrir une thérapie complémentaire, sans effets secondaires, pour les patients arthrosiques 7.

Dans une autre étude, le traitement par PCSO-524 ™ a conduit à une amélioration significative des signes et symptômes de l'arthrose, après une période de traitement de 4 et 8 semaines. 53% et 80% (respectivement) des patients ont ressenti un soulagement significatif de la douleur et une amélioration de la fonction articulaire 8.

Troubles gastro-intestinaux, liés aux médicaments contre l’arthrose

L'administration d'extrait de moule verte a amélioré de manière significative les symptômes gastro-intestinaux, liés à l'utilisation de médicaments analgésiques, chez 49% des patients atteints d'arthrose 9.

Réparation musculaire

Les bienfaits de la moule verte ne s'arrêtent pas là.

Dans une étude, 32 hommes ont consommé 1200 mg / j de PCSO-524®, pendant 26 jours avant un exercice musculaire (course en descente). Il s’est avéré que la supplémentation en PCSO-524® peut être utile pour atténuer les dommages musculaires et l'inflammation, après un exercice musculaire endommageant 10.

Principes actifs

L'activité anti-inflammatoire de la moule verte semble principalement due à ses lipides, tels que les acides gras oméga-3 polyinsaturés (AGPI ω-3). Cependant, parmi les principales classes de composés trouvés dans ce mollusque, les protéines et les peptides sont les plus importants, avec des isolats démontrant: une activité antimicrobienne, anti-inflammatoire, anti-oxydante et anti-hypertensive11.

Ses protéines pourraient également avoir un effet positif en favorisant l'activité inhibitrice de la thrombine (facteur de coagulation jouant un rôle dans la digestion des protéines).

Des études cliniques récentes ont émis l'hypothèse que certains extraits peuvent conduire à une activité prébiotique dans le microbiome intestinal qui, à son tour, joue un rôle anti-inflammatoire 12.

Les différentes formes

Poudre, gélules

En complément alimentaire, elle est essentiellement disponible en gélules, capsules ou en poudre.

Existe-t-elle en bio?

Actuellement, la moule verte ne peut pas bénéficier de la certification bio.

Dosage et posologie

Pour des extraits PCSO-524™, voici le dosage recommandé, en fonction du trouble ciblé.

Pour soulager l’arthrose et les douleurs articulaires:

  • 200 mg / jour pendant 4 à 8 semaines de traitement.

Pour atténuer l’asthme:

  • 100 mg / jour  pendant 8 semaines.

Pour une meilleure réparation musculaire:

  • 400mg à 1200mg/j pendant trois à onze semaines avant l’effort.

Précautions d'usage

Précautions

Il est important d’arrêter la prise d’extrait lipidique de moule aux orles verts progressivement.

Consulter un médecin en cas de:

  • pathologie cardiaque suspectée ou avérée;
  • problème sanguin lié à la coagulation ou hémophilie.

Contre-indications

Elle est contre-indiquée chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes ou allaitantes.

En usage prolongé, il existe une possibilité de toxicité hépatique. Les preuves ne sont cependant pas suffisantes pour l’affirmer.

Effets secondaires

Les effets secondaires d’une complémentation en moule verte ne sont pas établis, ceux des extraits lipidiques sont potentiellement identiques aux omégas-3.

Il a été recensé:

  • des nausées;
  • le ramollissement des selles;
  • des saignements de nez, en cas de complémentation à forte dose.

Interactions médicamenteuses

Les extraits sont riches en oméga-3 et sont donc susceptibles d’augmenter les effets anticoagulants ou antiplaquettaires des plantes ou des médicaments.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la moule verte?

La moule aux orles verts est un mollusque bivalve, riche en oméga-3. Il est cultivé en Nouvelle-Zélande.

Pourquoi en prendre?

Elle pourrait être utile pour lutter contre les affections liées à l’inflammation, ceci particulièrement sous sa forme d’extrait lipidique: asthme, arthrose, affections cutanées, troubles cardiovasculaires et psychiques.

Quels sont les dangers?

Elle est contre-indiquée chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes ou allaitantes. Il est nécessaire d'arrêter sa prise progressivement.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga