Mucuna pruriens: bienfaits, dosage et danger

-

Le mucuna pruriens ou Pois mascate est connu comme tonique et équilibrant nerveux. Il agirait ainsi sur les troubles de l’humeur et du sommeil, les tremblements, la libido… Découverte des bienfaits et danger du Mucuna pruriens, ainsi que de son dosage.

Présentation

Mucuna pruriens: bienfaits, dosage et danger de cette plante.

Au Guatemala, les graines de mucuna pruriens représentent une source non négligeable de protéines. Elles sont aussi torréfiées pour servir de substitut de café.
Tandis qu’en médecine Ayurvédique, le Mucuna pruriens fait partie d’un ensemble de thérapies pour traiter la maladie de Parkinson. Il est aussi conseillé dans le cas de dysfonction érectile, d’infertilité masculine, de dysménorrhée. Ses principaux bienfaits résultent de son apport naturel en L-dopa, précurseur de la dopamine.

Propriétés

Le mucuna pruriens présente de nombreux bienfaits sur la santé.

Maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson se caractérise par le tremblement des membres  au repos, une lenteur au mouvement et une raideur musculaire consécutifs à une baisse progressive des neurones dopaminergiques.
C’est pourquoi, de nombreux chercheurs s’intéressent aux principes actifs du Mucuna dans la prise en charge de cette pathologie.

Ainsi, Cilia et al.1‌ ont fait tester une dose unique de poudre de graines de mucuna torréfiées à des patients atteints à un stade avancé. Il note alors une nette amélioration de la réponse motrice à 90 et 180 min de la prise. Comparé au Levodopa, il induit moins d’effets secondaires.

Tandis que sa prise quotidienne induit des réponses variables selon les individus. La moitié des patients l’ont arrêtée à cause d’effets gastro-intestinaux ou d’une aggravation de leur symptômes dyskinésiques2

Alors qu’une autre étude3‌ observe une nette amélioration des tremblements avec 30 g de poudre mucuna.pruriens.
Par ailleurs, son action dure plus longtemps (+21.9%) que la prise de Levodopa. D’autre part, il présente des effets neuroprotecteurs permettant de ralentir progression de la maladie que ne possède pas le levodopa4‌.

Il protège, entre autres, les neurones dopaminergiques par baisse de la synthèse de l’oxyde nitrique et de la peroxydation lipidique1.

C’est pourquoi la médecine ayurvédique (ou l'ayurveda) l’intègre avec d’autres plantes (curcuma longi, Withania somnifera) et un régime spécifique. L’ensemble renforce l’arsenal thérapeutique afin d’améliorer les résultats cliniques.

Dépression

Etant une source du précurseur de la dopamine, le mucuna pruriens est également préconisé pour ses effets contre la dépression.

Ainsi l’équipe de Rana DG2 montre l’implication d’un extrait hydro-alcoolique des graines de mucuna dans le système dopaminergique. Sa supplémentation chez la souris lui permet une meilleure adaptation aux situations de stress par rapport au groupe non supplémenté.

Les graines ont également été testées auprès d’hommes dont l’infertilité aurait pour origine le stress3.

En effet, ceux-ci présentent un taux bas des neurotransmetteurs dopamine, adrénaline, et noradrénaline concomitamment à celui de la LH.
Après 3 mois de supplémentation à 5 g/ jour de mucuna, leur stress psychologique est significativement amélioré. Parallèlement, le nombre de spermatozoïdes, leur motilité a de surcroît nettement augmenté comparativement à J0. Le traitement a restauré la teneur en antioxydants (SOD, glutathion oxydase, catalase, vitamine C) du liquide séminal.

Fertilité

Les bienfaits du mucuna pruriens ne s'arrêtent pas là.

De nombreuses études se sont intéressées à ses propriétés sur la fertilité masculine. Ainsi, celle d’Ahmad4 confirme les résultats cités précédemment avec l’inhibition de la peroxidation lipidique du liquide séminal, l’augmentation de la spermatogénèse et de la motilité, une correction du statut lipidique et vitaminique A, C, E.

La prise de mucuna pruriens améliore la fertilité masculine lorsqu’elle est associée à un taux bas de neurotransmetteurs. En effet, il agirait sur l’axe hypothalamo-hypophyso-gonadien avec un rééquilibre du rapport LH / FSH, ainsi que des neurotransmetteurs impliqués dans le stress5.

D’autre part, le stress oxydatif associé à un statut antioxydant faible favorise le dépôt de collagène dans les tissus érectiles et leur fibrose. Ces conditions sont fréquemment rencontrées chez le diabétique6.
Par l’amélioration du statut antioxydant, la plante participe au rétablissement de l’érection.

Libido

Les expériences menées sur l’animal diabétique7 ou sain8 après supplémentation en extrait hydro-alcoolique de mucuna pruriens montrent une augmentation concernant :

  • le comportement sexuel;
  • la libido;
  • la spermatogenèse;
  • le taux de testostérone.

Les différentes formes

Graines torréfiées et gélules

Le Mucuna pruriens est disponible sous forme de :

  • graines torréfiées réduites en poudre ou entières et consommées en succédané au café;
  • extrait hydroalcoolique en gélules.

Certains laboratoires garantissent un titrage à 50% de L-dopa. Du fait de sa naturalité, les autres formes possèdent une variabilité en principe actif.

Du mucuna pruriens bio?

Le Mucuna pruriens est une plante, elle peut donc être issue de l'agriculture biologique et être certifiée bio.

Posologie et utilisation

Le dosage recommandé est de 300 à 1200 mg de mucuna pruriens standardisé à 15% de L-dopa ou encore un apport de 200 à 400 mg de L-dopa / jour.

A prendre par dose progressive en cure de 1 à 3 mois.

Précautions d'emploi et effets secondaires

Le Mucuna pruriens représente-t-il un danger pour la santé?
En cas de traitement par Lévodopa, il y a un risque de surdosage. Il est donc vivement conseillé de prendre conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Contre-indications

La plante empêche la sécrétion de prolactine, elle est alors contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement et chez les enfants de moins de 18 ans.

Les autres contre-indications :

  • dysfonctions cardiovasculaires par risque d’hypotension;
  • troubles hépatiques;
  • déséquilibres psychiatriques;
  • diabète par risque d’hypoglycémie;
  • ulcère gastroduodénal;
  • cancer de la peau.

Effets indésirables

Bien que le Mucuna pruriens présente peu d’effets secondaires et est relativement bien toléré, il peut parfois entraîner des troubles gastro-intestinaux, des nausées, de l'insomnie et des crises de dyskinésie.

Interactions médicamenteuses

  • Anesthésiques
  • Antidépresseurs tricycliques
  • Antipsychotiques
  • Hypotenseurs
  • Hypoglycémiants
  • Inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO)

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le mucuna pruriens?

Le mucuna pruriens ou Pois mascate est une plante appartenant à la famille des Fabacées. Elle présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Pourquoi en prendre?

- Traitement de la maladie de Parkinson
- Soulagement des états dépressifs
- Amélioration de la fertilité
- Augmentation de la libido

Quelles sont les contre-indications?

Le mucuna pruriens est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que chez les enfants de moins de 18 ans. L'association Lévodopa - Mucuna pruriens est déconseillée.

Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.