Ashwagandha (Whitania somnifera)

-

L'Ashwagandha est une plante originaire d'Inde mais qui pousse également tout autour du bassin méditerranéen. Connues pour ses propriétés fortifiantes et anti-stress, elle est également aphrodisiaque et protectrice du système nerveux. L'Ashwagandha se consomme le plus souvent sous forme de poudre ou de gélules.

Description

Ashwagandha, un pilier de la médecine ayurvédique

Plante adaptogène originaire d’Inde, l’Ashwagandha (Whitania somnifera) est plus communément Ginseng indien. Elle est notamment réputée pour ses pouvoirs revitalisants et fortifiants sur l’organisme, ses propriétés aphrodisiaques et son action antistress. Aussi, elle des effets favorables sur le sommeil et la mémoire. De la famille des Solanacées, elle est utilisée depuis plusieurs millénaires en l’ayurveda. Cette médecine traditionnelle et ancestrale indienne la classe parmi les plantes « Rasayana Sattviques » ; les élixirs alchimiques. En sanskrit, « Ayur » signifie la vie, et « Veda » la science ou la connaissance, « Ashva » cheval et « Gandha » odeur à celle qui émane des racines de la plante.

Propriétés et bienfaits

C'est un pilier de la médecine ayurvédique en raison de ses nombreuses propriétés bénéfiques pour le corps et les systèmes immunitaire, nerveux, endocrinien et reproducteur. Souvent, on la compare au Panax ginseng, car elle a des propriétés similaires. Ses racines, ses feuilles, mais aussi ses fruits sont riches en principes actifs.

Lutte contre l’anxiété et le stress

Plusieurs études ont prouvé que la consommation d’Ashwagandha permet de réduire considérablement les effets et les symptômes du stress comme de l’anxiété. Notamment, l’administration d’extrait de racine d’Ashwagandha à spectre complet et à haute concentration, améliore significativement et sans risque la résistance au stress*

À l’occasion d’une autre expérimentation, une amélioration significative du taux d’anxiété des patients a pu être observée. La comparaison des groupes, l’un complémenté en soins naturopathiques et l’autre suivi dans le cadre d’une intervention psychothérapeutique, mais tous concernés par les symptômes d’une anxiété modérée, a montré une diminution significative des niveaux de stress pour le premier ensemble de personnes. Par ailleurs, un ensemble d'indicateurs se sont améliorés:santé mentale, concentration, fatigue, fonctionnement social, vitalité et qualité de vie en général2.

En juillet 2000, des chercheurs du National Institute of Mental Health and Neurosciences de Bangalore ont étudié les effets de l’extrait éthanoïque d’Ashwagandha sur des patients souffrant d’anxiété. Après 6 semaines, un nombre significatif de patients ayant reçu l’extrait répondaient a priori aux critères de réponse dans le groupe recevant le médicament (88,2 %) comparativement au groupe placebo (50 %). En plus, la teinture mère d’Aswagandha n’a pas causé plus d’effets indésirables que le placebo. C'est pourquoi, l’étude conclut donc à un potentiel anxiolytique utile qui mérite d’être étudié plus avant3.

Protège les neurones et le système nerveux

De multiples études ont démontré les propriétés de l’extrait de racine de Withania somnifera pour lutter contre les maladies neurodégénératives d’Alzheimer et de Parkinson4. Chez la souris atteinte par la maladie de Parkinson, la supplémentation en extrait racinaire de Withania somnifera a montré une amélioration des catécholamines (dopamine et adrénaline). Egalement, les dommages oxydatifs et des anomalies physiologiques ont diminué5.

Chez le rat, deux des principaux withanamides ont été testés pour leur capacité à protéger les cellules neuronales du rongeur. La mort cellulaire causée par les bêta-amyloïdes notamment responsables de la maladie d’Alzheimer a pu être annulée par le traitement6 7.

Des chercheurs américains ont étudié l’effet de l’extrait aqueux de racine de Withania somnifera et de ses deux principaux composants, withaferine A et withanolide A, sur les principaux récepteurs inhibiteurs du système nerveux central les récepteurs inotropes GABA. Selon leurs résultats, ces derniers pourraient jouer un rôle important dans le développement de traitements pharmacologiques contre les troubles neurologiques associés au dysfonctionnement des GABAergic tels que les troubles anxieux généraux, les troubles du sommeil, les spasmes musculaires et les convulsions.8

Bien que ces études demandent à être approfondies, l’extrait d’Ashwagandha par certains de ses composants, pourrait servir d’agent préventif et thérapeutique potentiel face aux troubles neurodégénératifs.9 Chez le rat, la feuille d’Ashwagandha pourrait soulager le dysfonctionnement cognitif.10

Stimulant du système reproducteur

L’Ashwagandha en tant que tonique du système reproducteur et de l’énergie sexuelle, bénéficie aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Withania somnifera améliore la qualité du sperme chez l’homme11 par l’augmentation du nombre et de la mobilité des spermatozoïdes, mais également par la réduction du stress oxydatif qui leur nuit. Stimulante, elle favorise l’épanouissement de la libido masculine, comme féminine.**

Favorise le sommeil

La plante aide à induire le sommeil. Cela vient de la présence de triéthylène glycol dans les feuilles de Withania somnifera.**

Régule la thyroïde

Chez la souris, l'administration de Withania somnifera et d'écorce de Bauhinia a engendré une régulation des hormones thyroïdiennes triiodothyronine et thyroxine.*

Mémoire et concentration

Chez le rongeur, l’Ashwagandha pourrait réduire les troubles de la mémoire après un accident ou une maladie.2021 Chez l’humain, une étude publiée en 2014 a pu mettre en avant un accroissement de la concentration et du temps de réaction après l’absorption quotidienne de cette plante.*

Autres vertus

La prise d’extrait de Withania somnifera active le système immunitaire. Donc elle peut donc être bénéfique en cas d’immunité basse ou de grande faiblesse.*

Des chercheurs du National Institute of Advanced Industrial Science & Technology, de Tsukuba au Japon, ont démontré les effets favorables d’une supplantation en extrait d’Ashwagandha pour le ralentissement du vieillissement cellulaire, la protection des fibroblastes humains normaux et l’augmentation du potentiel de division in vitro des cellules humaines normales.*

Plusieurs études menées sur les animaux ont démontré que l’extrait de racine d’Ashwagandha permettait de réduire l'inflammation.17 18 Chez l’humain, certains marqueurs inflammatoires comme la protéine C-réactive (CRP) se sont réduits de 36 % après la prise d’extrait de Withania somnifera.*

Une étude menée en juin 2006 en Éthiopie, a pu prouver la valeur antipaludique de Withania somnifera face notamment au parasite Plasmodium berghei23 . Autrement, six ans plus tard en Turquie, c’est la capacité à lutter contre le paludisme des feuilles de la plante qui est mise en évidence.**

Deux chercheurs du Department of Pharmacology & Chemical Biology de l’Université de Pittsburgh Pennsylvanie aux États-Unis, ont quant à eux pu isoler certaines propriétés anticancéreuses de la withaférine A contenue dans l’Ashwagandha. Chez les rongeurs, la consommation d’extraits racinaires et foliaires de Withania somnifera a induit une protection face à certains cancers et retardé la croissance des xénogreffes tumorales chez les souris athymiques.25

Aussi, en 2014, des souris présentant un cancer des ovaires et traitées à l’aide de Withania somnifera seule ou associée à certains médicaments contre le cancer, ont pu voir la taille de leur tumeur réduite de 70 à 80 %.26 D’autres études ont été menées avec le même succès face au cancer du côlon et du sein notamment. 27 28

Les différentes formes

L’Ashwagandha se trouve dans le commerce sous différentes formes. En fonction de la partie utilisée, ses concentrations en molécules et bio actifs peuvent être différentes. Withania somnifera contient de nombreuses withanolides (stéroïdes naturels), mais aussi des acides aminés libres comme le tryptophane ou l'acide glutamique, des alcaloïdes, des flavonoïdes et des tanins.*

La poudre est obtenue à partir des racines ou des feuilles de la plante. Elle peut être consommée en tisane ou ajoutée à l’alimentation, par exemple dans un yaourt ou sur une préparation.

Withania somnifera est aussi disponible en capsules. Il est alors conseillé de vérifier la concentration en principes actifs, qui peut varier.

En décoction, les racines d’Ashwagandha bouillies dans l’eau (10 g pour 1/2 litre), peuvent être mélangées avec du lait avant d’être consommées.

Il est également possible mais plus rare, de trouver l'Ashwagandha sous forme de sirop ou de macérat alcoolique.

L'ashwagandha en pratique

Dosage et posologie

En fonction des pathologies et des besoins, les dosages en Withania somnifera peuvent être différents. La prise se fait généralement sous forme de cure.

La posologie généralement varie entre 1 et 1,5 g par jour mais peut parfois aller jusqu'à 3 à 6 grammes par jour, en poudre ou en capsule. L’extrait alcoolique peut représenter jusqu'à 40 gouttes trois fois par jour, et l'infusion 1 à 2 g par tasse, une ou deux fois par jour.

Durée des cures

En raison du caractère adaptogène de l’Ashwagandha et pour lui laisser le temps d’agir, une cure avec un minimum de six à huit semaines est bienvenue. Ensuite, faire une semaine d’arrêt.

Utilisation

Selon la posologie indiquée, l’Ashwagandha est à consommer en une ou plusieurs fois au cours de la journée.

Cependant s’il s’agit de favoriser le sommeil, une heure avant le coucher reste le moment le plus indiqué.

Précautions d’emploi

La Withania somnifera est sans danger pour la plupart des personnes.

Toutefois sa consommation est à éviter en cas de grossesse ou d’allaitement. Les jeunes enfants devraient aussi ne pas en consommer.

Contre-indications

Il est préférable de ne pas combiner l’Ashwagandha avec certains médicaments qui favorisent l'endormissement (barbituriques, anxiolytiques ou antiépileptiques). Dès lors, voyez avec votre médecin.

Ensuite, elle est à éviter en cas de diabète, d’hypertension, de dérèglement de la thyroïde, de maladie auto-immune et de pathologie ou de fragilité de l’estomac.

Par précaution, et parce que l’Ashwagandha est riche en fer, elle doit être également contre-indiquée en cas d’hémochromatose, une maladie génétique qui entraîne la fixation du fer au niveau de différents organes tels que le foie, le cœur et la peau.

Effets secondaires

Consommée en quantités excessives, Withania somnifera peut entraîner l’apparition de diarrhées, de vomissements et de douleurs abdominales.

À noter que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé considère les effets indésirables potentiels de la Withania somnifera, « supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu ».*

Interactions médicamenteuses

La Withania somnifera peut avoir une action sur les médicaments sédatifs, hypnotiques et antidépresseurs. En cas de doute, il est recommandé d’en discuter avec un médecin traitant.


Yann Poulhalec
, Auteur

Naturopathe et praticien en médecine traditionnelle chinoise de 2004 à 2018. Formateur en médecine chinoise depuis 10 ans. Titulaire d'un diplôme de biologiste.