Muguet (Convallaria majalis): bienfaits et utilisation

-

Plante herbacée et fleur traditionnelle du 1er mai, le muguet est répandu dans toute l'Europe, en Asie et en Amérique du nord. En France, elle pousse dans les bois, elle est également cultivée dans les jardins. La floraison intervient d'avril à mai selon les régions. Les fleurs et les feuilles sont utilisées en phytothérapie.
En raison de sa toxicité, son utilisation doit se faire sous contrôle médical.

Présentation

Muguet : plante médicinale mais toxique, elle doit être utilisée avec précaution.

Nom commun : Muguet
Nom latin : Convallaria Majalis
Noms populaires : Clochette des bois, lis de mai, lis des vallées, muguet des bois, muguet a clochettes, gazon de Parnasse.
Famille botanique : Liliacées

Propriétés thérapeutiques

  • Cœur - tonicardiaque : œdèmes cardiaques, palpitations nerveuses, insuffisance cardiaque, affections valvulaires, hypertrophie cardiaque, crises d'angor (angine de poitrine), arythmie
  • Diurétique
  • Maux de tête

Usages populaires

Cœur : troubles cardiaques fonctionnels, palpitations, arythmies simples, insuffisance mitrale, hypertrophie du cœur, endocardite aiguë, artériosclérose
Poumon : grippe, tuberculose, pneumonie
Reins : néphrite, hydropisies, douleurs rhumatismales
Système endocrinien : insuffisance thyroïdienne, ménopause, grossesse
Système nerveux : vertiges, tremblements, épilepsie
Maux de tête

Utilisation et posologie

  • Infusion de fleurs - diurétique : 3 à 5 g pour 200 ml d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Tisane amère, ajouter du sucre.
  • Infusion de fleurs - tonicardiaque : 8 g pour 150 ml d'eau. Prendre 1 cuillerée à soupe toutes les deux heures.
  • Teinture de fleurs : 1 partie de fleurs pour 5 parties d'alcool. Laisser macérer pendant 10-15 jours. Prendre 10 à 20 gouttes toutes les 24 heures.

Le muguet, une plante toxique

Le muguet est contre-indiqué pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

A forte dose, le muguet est une plante toxique, elle peut provoquer une irritation gastro-intestinale, de l'arythmie, de la tachycardie et des arrêts cardiaques.
Son usage doit se faire sous contrôle médical.

Principes chimiques actifs

Les feuilles du Muguet contiennent de la convallamarine, de la convallatoxine et de la convallarine, substances toxiques, de l'asparagine, des acides malique, citrique et chélidonique, des sucres, environ 0,058% d'huile essentielle.

La convallamarine est une poudre cristalline blanche, amère, soluble dans l'eau et l'alcool qui, par hydrolyse, se décompose en glucose, galactose et convallaretine.
La convallarine est une saponine beaucoup plus abondante dans la plante fraîche que dans la plante sèche. Soluble dans l'alcool, elle se décompose dans l'organisme et par hydrolyse, en galactose, glucose, pentose et convallaretine. Enfin la convallatoxine, peu soluble dans l'eau, est fortement toxique.

Le rhizome contient de la convallamarine, de la convallarine, des acides malique et citrique, de l'asparagine, des sucres et des substances résineuses.

Autres usages

Le muguet est aussi utilisé en élixir floral: Élixir floral contemporain: Muguet.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.