Mûrier noir (Morus nigra): propriétés et utilisation

-

Le mûrier noir ou Morus nigra est un arbre fruitier appartenant à la famille des Moracées. Cultivé essentiellement pour ses fruits, il offre également de nombreuses vertus thérapeutiques. Reconnues pour leurs propriétés hypoglycémiantes, les feuilles du mûrier noir peuvent être indiquées dans le traitement du diabète.

Présentation

Mûrier noir (Morus nigra): propriétés et utilisation de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Mûrier noir
Nom latin : Morus nigra
Noms populaires : Mûrier nègre.
Famille botanique : Moracées

Propriétés thérapeutiques

  • Laxatif, purgatif: constipation
  • Hypoglycémiant : glycosurie (diminution du taux de sucre dans les urines)
  • Vermifuge: contre les vers intestinaux
  • Affections bucco-dentaires - anti-inflammatoire: maux de gorge, stomatite aphteuse

Usages populaires

Propriétés hypoglycémiantes
Purgatif
Vermifuge
Anti-inflammatoire

Dosage et posologie

En phytothérapie, ce sont les feuilles, les fruits et l'écorce qui sont utilisés.

  • Décoction - purgatif, vermifuge : 5 à 12 g d'écorce séchée pour un demi-litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant une demi-heure. Filtrer. A prendre le matin à jeun plusieurs jours de suite. La décoction est amère.

Alimentation

Les fruits du mûrier noir, à la saveur acidulée, sont comestibles.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue.

Principes chimiques actifs

Les feuilles du mûrier noir sont riches en carbonate de calcium.
Le mûrier noir renferme des flavonoïdes, de l'artocarpine et des anthocyanosides.

Les fruits contiennent environ 84,7% d'eau, 9 à 24% de sucres, 1,86% d'acide malique, 0,4% de matières albuminoïdes et 20 à 30% de matières grasses, pectiques, de la gomme et des sels minéraux.

Autres usages

Le mûrier noir est également employé en gemmothérapie: Bourgeon de mûrier noir.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.