Olivier (Olea europaea): bienfaits et vertus

-

L'olivier ou Olea europaea est un arbuste appartenant à la famille des Oléacées. Typique du paysage méditerranéen, il est essentiellement cultivé pour ses fruits, les olives. Cependant, l'olivier dispose également de vertus thérapeutiques et propriétés médicinales intéressantes. Découverte.

Présentation

Olivier (Olea europea): bienfaits, propriétés et vertus de cet arbuste.

Nom commun : Olivier
Nom latin : Olea europaea
Noms populaires : Ampoulaou, boucellaou, boutaillon, mouraou, olivier franc.
Famille botanique : Oléacées

Propriétés thérapeutiques

  • Hypotenseur (feuilles): vasodilatateur périphérique, diminution de la pression artérielle, dilatation des artères
  • Pancréas - hypoglycémiant (feuilles): diabète
  • Foie - troubles hépatiques: lithiase biliaire, calculs biliaires, coliques hépatiques
  • Reins - diurétique : favorise la diurèse, traitement de la colique néphrétique, diminue le taux d'urée sanguine

Usages populaires

Hypotenseur: dilate les artères, vasodilatateur, contre l'artériosclérose
Fébrifuge, diurétique, tonique, astringent
Hypoglycémiant
Résorbe les œdèmes, diminue le taux d’urée

Utilisation et posologie

Ce sont les feuilles, l'écorce et les olives, qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Décoction : faire bouillir une vingtaine de feuilles dans 300 mL d'eau pendant 15 minutes. Passer, sucrer, boire une tasse matin et soir, pendant 15 jours. Après 8 jours d'interruption, reprendre la cure.
  • Poudre d'écorce ou de feuilles : prendre 4 à 25 g de poudre dans une une boisson appropriée (tisane).
  • Alcoolature : 200 g d'écorce pour 1 litre d'eau-de-vie, laisser macérer pendant 5 jours.
  • Décoction : 1 cuillerée à soupe de feuilles hachées, dans 250 mL d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 2 ou 3 minutes. Laisser infuser pendant 10 minutes. Passer en exprimant, boire chaud avec du miel si cela est autorisé, le matin à jeun.
    • Coliques hépatiques ou néphrétiques - sédatif: prendre 1 verre à bordeaux, une à deux fois par jour.

Alimentation

Les olives, fruits de l'olivier, sont très riches en magnésium, potassium et calcium.

L'huile d'olive, très populaire, est également reconnue pour ses qualités nutritives.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue.

Principes chimiques actifs

L'écorce de l'olivier contient un flavonoïde, l'oleuropéine, de l'ipuranol, des phytostérols, du pentriacontane, un alcool et des acides.

Les jeunes rameaux sont constitués de mannite et d'un glucoside.

Les feuilles de l'olivier renferment de la mannite, une substance amère, des matières cireuses et résineuses, des acides, des matières grasses, des tanins, de la carotine et une huile essentielle.

La composition de l'olive est la suivante : 75% d'eau, 15% de matières grasses, 8% de matières extractives, 0,76% de matières azotées et 0,90% de cellulose.

L'olive comprend une huile grasse, composée d'acides oléique, palmitique et linoléique, des enzymes et des colorants.

Autres usages

L'olivier est également utilisé en gemmothérapie (Bourgeon d'olivier) et en élixir floral (Fleurs de Bach: Olive).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.