Bourgeon d’olivier (Gemmothérapie) : propriétés et bienfaits

-

Arbre emblématique de la Provence, l'olivier, arbre robuste, de petite taille, a été cultivé dans le monde entier pour ses fruits et l’huile qui en est extraite. Il a été domestiqué à partir d’une espèce sauvage, l’oléastre, qui est l’ancêtre de notre olivier. L’olivier qui fait l’objet d’un véritable culte dans l’Antiquité, chez les Grecs puis chez les Romains, et est toujours un symbole de paix (la colombe portant un rameau d’olivier). L’huile d’olive est aujourd’hui à la base du Régime Crétois, les feuilles et le bourgeon d’olivier ont prouvé leur effet hypotenseur.

Présentation

Description

Olivier : propriétés et bienfaits de ses bourgeons.

Nom botanique : Olea europaea
Famille : Oléacées
Terroir : Maquis, garrigues, friches agricoles. Sols secs, profonds, riches en bases, en azote, en matière organique. Climat méditerranéen.
Organe récolté : jeunes pousses

Principaux constituants biochimiques 

L'olivier renferme des séco-iridoïdes (oleuropéoside), des triterpènes, des flavonoïdes (rutoside). Le fruit contient de l'huile (acides gras mono-insaturés (oméga 9) et poly-insaturés), des stérols, des tocophérols et un principe amer (oléoropine).

Les hormones végétales du bourgeon d'olivier sont les suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Propriétés

  • Hypotenseur, tonicardiaque, anti-arythmique, protecteur vasculaire
  • Hypocholestérolémiant, hypoglycémiant

Indications

En interne

Les feuilles et le bourgeon d’olivier ont des vertus contre l’athérosclérose en réduisant les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, mais aussi contre l’artériosclérose (vieillissement des artères).

Le bourgeon d'olivier est indiqué dans le traitement du syndrome métabolique (régulation du poids). C’est un tonique cardiovasculaire qui fait baisser la tension artérielle (hypotenseur) et régularise le rythme cardiaque. Il agit également en partie sur la circulation cérébrale en complément du bourgeon d'aulne blanc, en prévention de la maladie d'Alzheimer.

Il aurait également une action sur les névroses (avec le bourgeon d’amandier) et les névralgies (avec le bourgeon de figuier). Le bourgeon d'olivier est également hypoglycémiant et pourra compléter le bourgeon de noyer en prévention du diabète non insulino-dépendant.

En application locale

Pas d’usage connu.

Dosages et posologie

  • Adulte /adolescent - macérat-mère : 5 gouttes 2 fois par jour dans un verre d’eau.
    • Dilution 1 D : 50 gouttes 2 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines par mois pendant 3 mois.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour.
    • Dilution 1 D : 20 gouttes le matin dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines.

Contre-indications

Aucune contre-indication connue pour le macérat de jeunes pousses d'Olivier. 

Effets secondaires

Aucun effet secondaire n'a été signalé.

Autres usages possibles

L'olivier est également employé en phytothérapie (Olivier (Olea europaea)) et en élixir floral (Fleurs de Bach : Olive).

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).