Origan (plante médicinale): bienfaits et utilisation

-

Plante odorante vivace, l'origan pousse dans les terrains ensoleillés et secs jusqu’à 1000 mètres d'altitude. Elle est répandue dans toute l'Europe et est très commune en France. Sa floraison intervient en été, de juillet à octobre. Ce sont les sommités fleuries qui sont utilisées en phytothérapie.

Présentation

Origan : plante aromatique qui présente de nombreux bienfaits et vertus.

Nom commun : Origan
Nom latin : Origanum vulgare
Noms populaires : Grande marjolaine, marjolaine bâtarde, marjolaine d'Angleterre, marjolaine sauvage, marjolaine vivace, pied de lit, origan vrai, origan vulgaire, origan commun.
Classification botanique : famille des lamiacées

Vertus thérapeutiques

  • Digestif - stomachique : inappétence, constipation, douleurs à l'estomac, aérophagie, coliques intestinales
  • Reins : rhumatismes chroniques
  • Poumon - béchique : bronchites, asthme
  • Sédatif : toux quinteuse, coqueluche, grippe
  • Génital - sédatif : règles douloureuses

Usages populaires

Digestif : inappétence, digestions difficiles, aérophagie, ballonnements, atonie digestive, colique
Poumon : coqueluche, toux violentes, bronchorrhée, grippe, inflammation des voies aériennes, asthme
Reins : rétention d'eau, rhumatismes
Circulation : troubles circulatoires, chlorose
Foie : jaunisse
Génital : aménorrhée, douleurs menstruelles
Tonique, stimulant, névralgies, crampes

Utilisation et posologie

  • Infusion : 10 à 20 g d'origan par litre d'eau. Prendre une tasse après chaque repas.
  • Poudre de fleurs séchées : 2 à 4 g par jour.      
  • Infusion : 1 cuillerée a soupe pour 250 ml d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour après les repas.
  • Vin : 50 g pour 1 litre de vin blanc doux. Faire macérer 10 jours. Passer, filtrer. Boire avant les repas comme apéritif, après les repas comme digestif.
  • Pommade - eczéma :
    • 20 gouttes d'essence d'origan
    • 10 g d'oxyde de zinc
    • 10 g de vaseline
    • 10 g de lanoline
  • Cataplasmes : plante concassée.

Alimentation

Condiment traditionnel de la pizza, l'origan peut être employé comme la marjolaine : assaisonnement des potages, des marinades, des sauces, des tomates farcies, du riz, des œufs a la coque... Il relève agréablement la saveur du vinaigre.

Utilisé comme conservateur pendant l'Antiquité, l'origan servait également à aromatiser la bière.

Précautions et contre-indications

A forte dose, l'huile essentielle d'origan est anaphrodisiaque et stupéfiante.
Un surdosage peut entraîner des troubles cardiaques et nerveux.

L'origan est également contre-indiqué pour les personnes présentant des allergies.

Principes chimiques actifs

L'origan renferme 4% de tanins, des flavonoïdes, des acides phénoliques, une substance amère et de l'huile essentielle.

L'huile essentielle comporte essentiellement des phénols (carvacrol, thymol), des terpènes et des alcools monoterpéniques.

Autres usages

L'origan est également employé en aromathérapie: Huile essentielle d'Origan Kalitéri.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.