Poirier commun (Pyrus communis): bienfaits et utilisation

-

Le poirier commun ou Pyrus communis est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rosacées. Originaire d'Asie centrale, il est également très répandu en France. Essentiellement cultivé pour son fruit, la poire, les feuilles du poirier commun présentent des vertus thérapeutiques intéressantes.

Présentation

Poirier commun (Pyrus communis): bienfaits et utilisation de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Poirier commun
Nom latin : Pyrus communis
Famille botanique : Rosacées

Propriétés thérapeutiques

  • Troubles cardiaques - tonicardiaque: insuffisance cardiaque
  • Hypotenseur: régulation de la tension artérielle
  • Troubles rénaux et urinaires - diurétique: cystite, calculs rénaux
  • Antiseptique

Usages populaires

Cœur : faiblesse cardiaque et circulatoire, hypertension artérielle
Reins - diurétique : cystites, néphrites, pyélite, goutte, maladies rhumatismales

Dosage et posologie

En phytothérapie, ce sont les feuilles du poirier commun qui sont utilisées.

  • Infusion : 3 à 4 cuillerées à café de feuilles fraîches pour 1 tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Filtrer. Boire 5 à 8 tasses par jour.

Alimentation

La poire sauvage peut être consommée, tout comme la poire de culture, sous forme de compotes, de confitures et de jus.

Les jeunes bourgeons et pousses permettent de relever la saveur de certains plats froids (salades).

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue pour le poirier commun.

Principes chimiques actifs

L'écorce du Poirier commun contient de la phloridzine. Les feuilles comportent des glucosides, des tanins et des saponines.

La poire renferme 76 à 83% d'eau, 6 à 13% de sucres (dextrose et lévulose), des acides libres (acides malique et citrique), des tanins, de l'asparagine, du pentosane, des sels minéraux et de la pectine. Elle comprend également de la
riboflavine, de la niacine et des protéines.

Les pépins sont constitués d'amygdaline et d'une huile fixe.

Autres usages

Le poirier est également utilisé en élixir floral (Élixir floral contemporain: Poirier) et en gemmothérapie (Bourgeon de poirier).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.