Tanaisie commune (Tanacetum vulgare): propriétés et utilisation

-

Plante ornementale, appartenant à la famille des Astéracées, la Tanaisie ou Tanacetum vulgare est répandue dans toute l'Europe. Très commune en France, elle pousse, à l'état sauvage, dans des terrains incultes, le long des chemins et des routes. Vermifuge naturel, la tanaisie commune est indiquée pour lutter contre les vers et parasites intestinaux. Elle permet également de traiter certains troubles digestifs et est réputée pour ses propriétés emménagogues.

Présentation

Tanaisie commune (Tanacetum vulgare): plante aux propriétés médicinales intéressantes.

Nom commun : Tanaisie commune
Nom latin : Tanacetum vulgare
Noms populaires : Albanose, athanase barbatum, barbotine, herbe amère, herbe du bon chasseur, herbe de Saint-Marc, herbe sainte, herbe aux vers, Sent-Bon, tanacée.
Famille botanique : Astéracées

Vertus thérapeutiques

  • Digestif : tonique du système digestif, dyspepsie, apéritif (anorexie)
    • Antihelminthique : vermifuge (contre les ascaris et les oxyures)
  • Circulatoire : anémie
  • Reins : diurétique, goutte
  • Système nerveux : antispasmodique, contre la nervosité
  • Génital : dysménorrhées, leucorrhée
  • Peau - antiseptique : plaies
  • Anti-inflammatoire : entorses, contusions, goutte en traitement externe

Usages populaires

Reins : douleurs rhumatismales
Peau : ulcères, plaies suppurantes, gerçures des mains
Anti-inflammatoire : foulures, entorses
Tonique, emménagogue, vermifuge

Utilisations et posologie

Ce sont essentiellement les sommités fleuries qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Infusion des sommités fragmentées : 1 cuillère à soupe par tasse d'eau bouillante. Laisser macérer pendant 10 minutes. Boire 1 à 2 tasses par jour.
  • Infusion - vermifuge (ascaris et oxyures) : 1 cuillère à dessert de semences pour 100 ml d'eau bouillante. Boire le matin à jeun.
  • Poudre dans du miel ou de la confiture :
    • 2 à 4 g par jour pour les enfants
    • 8 g pour les adultes
  • Vin : faire macérer dans 1 litre de vin, 60 g de sommités fleuries pendant 8 jours. Boire 1 verre à bordeaux par jour après les deux principaux repas.

Plante comestible

La tanaisie commune peut être utilisée comme condiment ; elle peut relever la saveur de différents plats chauds et froids (viandes, gibiers ou encore pâtés).

Les feuilles fraîches étaient également utilisées pour aromatiser certaines boissons alcoolisées.

Précautions et contre-indications

Plante neurotoxique et abortive, la tanaisie commune est contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.

L'huile essentielle peut provoquer des convulsions.

Principes chimiques actifs

La tanaisie commune renferme un principe amer, des tanins et des flavonoïdes.

Elle contient également une huile essentielle riche en thuyone (cétone), molécule toxique pour le système nerveux.

Autres usages

La tanaisie est aussi utilisée en élixir floral: Élixir floral contemporain: Tanaisie.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.