Verveine (Verbena officinalis): vertus et propriétés

-

La verveine ou Verbena officinalis est une plante herbacée appartenant à la famille des Verbénacées. Reconnue pour ses propriétés médicinales depuis l'Antiquité, elle est indiquée dans le traitement des troubles digestifs. Elle est également réputée pour ses propriétés sédatives.

Présentation

Verveine (Verbena officinalis): vertus et propriétés de cette plante en phytothérapie.

Nom commun : Verveine
Nom latin : Verbena officinalis
Noms populaires : herbe sacrée, herbe aux sorciers, herbe aux enchantements, herbe de sang, herbe du foie, herbe à tous les maux, herbe de chat, guérit-tout, herbe à Vénus.
Famille botanique : Verbénacées

Propriétés thérapeutiques

  • Sédatif, antispasmodique : douleurs gastriques, névralgies du trijumeau, migraine, maux de dents
  • Troubles du système nerveux - sédatif, calmant: anxiété, insomnie, épuisement mental, vertiges
  • Tonique digestif : digestions difficiles, gaz intestinaux, faiblesse générale
  • Stimulant hormonal : insuffisance hypophysaire, ocytocique (facilite l'accouchement), galactogène
  • Affections cutanées - antiseptique, vulnéraire, résolutif: plaies, coupures, ulcères, ecchymose, aphtes
  • Hypotenseur
  • Fébrifuge
  • Diurétique

Usages populaires

Foie : jaunisse
Système nerveux - antinévralgique : formes légères de névralgie du trijumeau
Troubles rénaux : rétention d'eau, goutte, calculs rénaux, hématurie, tuberculose (effet diurétique)
Tonique digestif : estomac, congestion de la rate
Accouchements difficiles, soulagement des maux de dents
Traitement du paludisme
Fébrifuge

Dosage et posologie

La plante entière est utilisée en phytothérapie.

  • Infusion/tisane: 1 à 2 cuillères à café de feuilles pour une tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. A boire avant les repas.

Alimentation

Aucun usage alimentaire connu.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue pour la verveine.

Principes chimiques actifs

La verveine renferme des tanins, des mucilages, des saponines, de l'invertine (iridoïde), de l'émulsine, un glucoside non toxique et de la verbénaline.

La verveine contient également des flavonoïdes et une huile essentielle.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.