Boswellia: bienfaits, dosage et contre-indications

-

La boswellia est également dénommée Salaï Guggul. Elle prend la forme d'une résine d'aspect laiteux, obtenue après incisions profondes dans l'écorce du tronc et des branches. Traditionnellement, elle était utilisée comme encens lors de cérémonies religieuses. Les égyptiens l'utilisaient pour l'embaumement.
Dans la médecine ayurvédique, elle est reconnue comme anti-inflammatoire dans les affections articulaires, respiratoires, digestives ainsi que dans les pathologies neurologiques et cardiovasculaires. Découverte des bienfaits, dosage et contre-indications de la boswellia.

Présentation

Résine de Boswellia: bienfaits, dosage et contre-indications.

La boswellia présente des propriétés anti-inflammatoires sans effets secondaires.
Aujourd'hui, elle est employée seule ou associée à d'autres plantes pour un usage interne ou externe lors d'infections cutanées comme l'acné ou la furonculose.

L'analyse de sa composition montre la présence de monoterpènes, de phénols, d'huiles essentielles et d'acides boswelliques. Ces derniers sont responsables de son action anti-inflammatoire, en particulier vis-à-vis de la 5-lipoxygénase1.

Propriétés et vertus

Anti-inflammatoire

La prise de Boswellia serrata durant 120 jours par des patients souffrant d'arthrose du genou a eu une action significativement positive sur leur mobilité et leur douleur2. Dans le même temps, le taux de la CRP (C- Protéine Réactive) avait diminué. Aucun effet secondaire n'a été relevé durant toute la prise de la Boswellia.

Lorsqu'elle est associée à la bromélaïne pendant 1 à 6 mois, la mesure de la performance dans les activités quotidiennes a progressé.
En particulier, les bénéficies sont probants sur les articulations les plus affectées par l'arthrose3.

Dans le cas de l'inflammation intestinale, la Boswellia serrata montre également des bienfaits.
Grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, elle améliore la perméabilité et l'intégrité de la paroi intestinale.
Ainsi, elle protège l'épithélium endothélial.
De ce fait, elle est recommandée comme adjuvant thérapeutique dans les infections inflammatoires intestinales4.

Enfin, l'effet analgésique de cette résine a été étudié à partir de modèles de douleur humains5.
Ainsi la prise de 125 mg de Boswellia augmente le seuil de la douleur et améliore la tolérance à la douleur. Suite à ces résultats encourageants, des études complémentaires à doses multiples sont nécessaires pour établir son efficacité analgésique.

Réponse immunitaire

La résine de Boswellia affecte la réponse immunitaire.
En effet, à haute dose, les acides boswelliques agissent sur la réponse humorale avec une réduction de la réponse anti-corps.
Alors qu'au niveau de la réponse cellulaire, des doses faibles stimulent la prolifération des lymphocytes. Mais à haute dose, ils la réduisent6.

Néanmoins, l'extrait de Boswellia augmente la phagocytose par les macrophages, régule la libération des cytokines.
C'est pourquoi, elle présente un bénéfice intéressant lors d'inflammations chroniques telles que la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, les colites ulcéreuses...

Concernant le cancer, la littérature scientifique7 montre qu'une catégorie des acides boswelliques de la Boswellia exerce une action anti-tumorale et cytotoxique. Cette action serait induite par l'apoptose.
Cependant, des études complémentaires in vivo sont nécessaires pour confirmer son intérêt éventuel comme agent thérapeutique.

Asthme - Bronchite chronique

Les bienfaits de la Boswellia ne s'arrêtent pas là.

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se caractérise par une obstruction progressive des voies aériennes. Elle diminue à terme l'oxygénation.
Les études montres que la boswellia diminue sensiblement les troubles de cette pathologie. Elle agit en améliorant la respiration. Elle agit en inhibant la 5-lipoxygénase8.

Concernant l'asthme, elle est occasionnée par une réponse inadéquate des CD4 générant une production excessive de cytokines.
C'est pourquoi cette résine par ses propriétés anti-inflammatoires et immuno-modulatrices est intéressante dans le cas de l'asthme9.
En effet, 200 mg / jour de Boswellia réduit les crises d'asthme dès 14 jours de supplémentation10.

Diabète - Obésité/Prise de Poids

Une étude a mesuré les effets de la prise de 250 mg de Boswellia serrata 2 fois par jour durant 8 semaines en complément de leur traitement habituel. Cette supplémentation a entraîné une baisse importante de la glycémie à jeûne, du taux d'hémoglobine glyquée et des triglycérides11.

D'autre part, l'hyperglycémie cause un dépôt de graisses dans le foie avec une baisse du HDL-c.
Après 9 semaines de supplémentation par 900 mg/ jour de Boswellia en 3 prises, les patients diabétiques voient leur taux de HDL-c augmenter au dépens du LDL-c. Conjointement, les transaminases baissent significativement12.

En raison de ses propriétés anti-inflammatoire et hypoglycémiante, les effets de la Boswellia ont été étudiés dans le cas de l'obésité.
Il s'avère qu'elle inhibe les altérations de la lipase pancréatique, réduit le craving alimentaire par baisse de la leptine13.

Sa supplémentation permet de limiter la prise de poids, entraîne une diminution du tissu adipeux viscéral et une amélioration des paramètres biologiques (glycémie, insulinémie, triglycérides...).
Enfin, on note un désengorgement au niveau hépatique et une baisse de l'hypertrophie des adipocytes.

Menstruations

Des femmes ayant des règles abondantes et douloureuses ont reçu 300 mg de Boswellia en complément de 200 mg d'Ibuprofen, pendant 7 jours, à partir du 1er jour de saignement et ce sur 2 cycles.
La durée du cycle a été raccourcie, le flux sanguin réduit et la qualité de vie améliorée par rapport au groupe placebo ne recevant que l'Ibuprofen14.

Les différentes formes

Gélules, poudre

Il existe plusieurs Boswellia dalzielli, sacra... mais Boswellia serrata est l'espèce retenue pour ses propriétés thérapeutiques.
En complémentation, elle est proposée seule ou en association avec d'autres plantes comme l'Harpagophytum, la bromélaïne.
Enfin, elle peut être présentée en crème ou lotion pour un usage externe.

De la Boswellia bio?

La Boswellia est une plante, elle peut donc être certifiée bio.

Dosage et indication

La posologie de la Boswellia est la suivante: 300 à 600 mg / jour répartis en 3 prises avant les repas.
La durée de la cure peut être relativement longue, jusqu'à 6 mois, compte tenu de sa bonne tolérance. Néanmoins, il est toujours préférable de suivre des fenêtres thérapeutiques, avec par exemple, une pause de 1 semaine toutes les 4 semaines.

Précautions d'emploi

La Boswellia est contre-indiquée chez les femmes enceintes, car elle peut déclencher un avortement. Elle est également déconseillée pour les femmes allaitantes et les enfants de moins de 12 ans.

Effets secondaires

Les effets secondaires de la Boswellia sont les suivants:

  • Légère allergie cutanée
  • Trouble gastro-intestinal sans gravité

Interactions médicamenteuses

Interactions possibles avec des inhibiteurs de la synthèse des leucotriènes prescrits pour les asthmatiques.
Avant toute supplémentation, il est préférable de prendre l'avis de votre pharmacien.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la Boswellia?

La Boswellia est une plante. Utilisée sous forme de résine, elle offre de nombreuses vertus.

Pourquoi en prendre?

- Activité anti-inflammatoire
- Stimulation des défenses immunitaires
- Amélioration de certaines affections respiratoires (asthme, bronchite)
- Régulation du diabète
- Perte de poids
- Régulation des menstruations

Quelles sont les mises en garde?

La Boswellia est contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants. Par ailleurs, elle peut entraîner une légère allergie cutanée et des troubles gastro-intestinaux sans gravité.

Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.