Bourgeon d’églantier (Gemmothérapie) : bienfaits et utilisation

-

L'églantier ou rosier sauvage est connu des enfants pour son « poil à gratter » contenu dans le fruit sous forme de poils irritants. Mais ce fruit, riche en vitamine C, permet de préparer aussi, avec beaucoup de patience, une délicieuse confiture dont la cuisson ne semble pas détruire la précieuse vitamine.
Antiviral et anti-inflammatoire, le bourgeon d'églantier est indiqué dans le traitement des infections ORL.

La plante et son histoire

Originaire d’Europe, commun dans nos régions, ainsi qu’en Asie et en Afrique du Nord, l’églantier est connu de longue date dans la pharmacopée, le cynorrhodon étant généralement employé contre la diarrhée ainsi que comme vermifuge, mais surtout contre les affections pulmonaires comme la tuberculose.

Présentation

Description

Églantier (gemmothérapie) : bienfaits et utilisation de ses bourgeons.

Nom botanique : Rosa canina
Autres noms : rosier sauvage, rosier des chiens, cynorrhodon, gratte-cul
Famille : Rosacées
Terroir : friches ou prairies agricoles, haies des bocages, terrains vagues, vignes et vergers
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

L'églantier renferme des tanins et des flavonoïdes (flavonols : quercétine, kaempférol, acides hydroxycinnamiques, ellagitanins, gallotanins). Les fruits de l'églantier contiennent des pectines, des vitamine A, B1, B2, C, P et K, des caroténoïdes, des acides malique et citrique et une huile essentielle.

Les hormones végétales du bourgeon d’églantier sont les suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Propriétés

  • Immunostimulant, antiviral, tonique général
  • Anti-inflammatoire de la sphère ORL (enfants en particulier), décongestionnant

Indications

En interne

Le bourgeon d’églantier est un remède classique contre les problèmes Oto-Rhino-Laryngologiques notamment chez l’enfant. Tonique et stimulant immunitaire, antiviral, il a un effet anti-inflammatoire sur les infections des voies ORL, ou en convalescence dans un état de fatigue après maladie : rhumes, rhinites et rhino-pharyngites, laryngites, amygdalite, otites, trachéites, bronchites, bronchiolites

C’est également un anti-inflammatoire contre l’arthrose et notamment les douleurs au genou. Le bourgeon d’églantier pourra être judicieusement associé au bourgeon de cassis. Il aura une action reminéralisante chez l’adulte carencé et anémié, et stimulera la croissance chez un enfant fatigué, voire rachitique. Au niveau digestif, il a une action intéressante en cas de colite.

Sur un goitre euthyroïdien, le Dr Pol Henry l’associait au bourgeon de cornouiller.

En application locale

Son action antivirale aura une application sur l’herpès ou les verrues (une goutte localement) mais aussi comme anti-infectieux sur un furoncle, ou encore en cas d’eczéma.

Dosages et posologie

  • Adulte /adolescent - macérat-mère de bourgeon d'églantier : 5 gouttes 2 fois par jour dans un verre d’eau. Dilution 1 D : 50 gouttes 2 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines à renouveler. En application locale (herpès, verrue) 1 goutte localement 2 à 3 fois par jour.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour. Dilution 1 D : 20 gouttes le matin, dans un verre d’eau chaude, ou 1 goutte par kilo de poids par jour. Cure de 3 semaines à renouveler.

Contre-indications

Aucune contre-indication connue pour le bourgeon d’églantier.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire n'a été signalé.

Autres usages

L'églantier est aussi utilisé en phytothérapie (Églantier commun (Rosa canina)) et en élixir floral (Fleurs de Bach : Wild Rose).

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).