Dosage et posologie de la mélatonine

-

La mélatonine est une hormone synthétisée majoritairement par la glande pinéale. Surnommée « l’hormone du sommeil », elle joue un rôle important dans la synchronisation des rythmes biologiques, et plus particulièrement dans l’alternance des périodes de veille et de sommeil. Naturellement présente au sein de l’organisme, elle peut également être prise sous forme de complément alimentaire ou de médicament. Que sait-on des concentrations sériques de la mélatonine ? Comment la prendre au quotidien ? De plus amples informations sur le dosage et la posologie de la mélatonine.

Sécrétion de l'hormone et concentrations sériques

Femme en train de dormir: mélatonine, l'hormone du sommeil, dosage et posologie.

La synthèse de la mélatonine est étroitement liée à l’alternance des temps de luminosité et d’obscurité. En effet, lorsque la luminosité baisse, le processus de sécrétion de l’hormone s’enclenche. Sa production se poursuit tant que règne l’obscurité, puis elle décroît en présence de lumière, naturelle ou artificielle.

La nuit, on évalue le taux sérique de l’hormone à 60 pg/mL en moyenne. En règle générale, il atteint un pic entre 3 et 4 heures du matin. En revanche, le taux de mélatonine est très faible la journée : environ 10 pg/mL. Il arrive même qu’on ne soit pas en mesure de le détecter dans la formule sanguine1.

La prise de mélatonine, même à faible dose, entraîne une forte élévation de la concentration sérique. Ainsi, avec 1 mg de substance active, on retrouve des taux supérieurs à 100 pg/mL2

La mélatonine est largement utilisée en complément alimentaire. Vous pouvez retrouver et comparer différents produits, en vous rendant sur l'article: Mélatonine: avis et guide pour choisir les meilleures

La synthèse de la mélatonine, un processus propre à chacun

Les chercheurs constatent en outre des variations entre les individus. Environ 5% de la population ne sécréterait pas, ou très peu de mélatonine, sans pour autant subir de troubles du sommeil1.

L’âge est également un facteur à prendre en compte. Avant 3 mois, la synthèse de l’hormone est infime chez les nouveau-nés. Ensuite, elle augmente de manière rapide et conséquente. Notons que les enfants ont des taux de mélatonine supérieurs à ceux des adultes, en raison de leur petite taille et de leur faible poids2. Enfin, la synthèse de l’hormone pourrait diminuer de manière progressive chez les personnes âgées.

Si les taux sont effectivement variables d’une personne à une autre, ils ont toutefois tendance à rester stables chez un même individu.

De nombreuses personnes ont recours à un traitement à base de mélatonine. Divers bienfaits lui sont attribués : elle peut notamment favoriser l’endormissement. Son usage permet en outre de limiter l’utilisation d’hypnotiques.

Élimination du principe actif

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) considère que la mélatonine est totalement évacuée par l’organisme via les voies urinaires. Ce processus s’effectue dans un délai maximum de douze heures après l’absorption.

Lorsqu’elle est administrée par voie orale, elle dispose d’une demi-vie (terme faisant référence au temps que met la substance active pour que sa concentration sérique se réduise de moitié) comprise entre 32 et 126 minutes. La première durée correspond à une dose de 2 mg alors que la seconde est liée à la prise de 4 mg de substance active3.

Nous disposons maintenant de davantage d’informations sur la sécrétion, le dosage sérique et l’élimination de la mélatonine, mais, qu’en est-il de sa posologie?

Quelles sont les recommandations usuelles?

Il faut tout d’abord savoir que la mélatonine est disponible sous trois formes. On peut ainsi se procurer divers compléments alimentaires à l’instar de Novanuit®, Euphytose nuit®, Valdispert® etc. Elle prend également la forme d’un médicament, délivré sur prescription médicale, le Circadin®. Enfin, on peut en retrouver dans certaines préparations magistrales.

Les compléments alimentaires

Dans son rapport statuant sur les risques liés à la supplémentation en mélatonine, l’ANSES recommande aux consommateurs de ne pas prendre plus de 2 mg de principe actif par jour.

À cet égard, seuls les compléments alimentaires apportant moins de 2 mg de mélatonine par jour peuvent être commercialisés en France. Ces mesures visent à garantir la sécurité des usagers, en limitant la survenue d’effets secondaires potentiels. Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet:
La mélatonine: ses contre-indications et effets secondaires.

L’European Food Safety Authority (EFSA) a validé les effets de la mélatonine sur le décalage horaire et l’endormissement, selon une posologie et un dosage précis.

Quelle dose prendre si l’on souhaite atténuer les effets du décalage horaire?

Si l’on souhaite réduire l’impact du décalage horaire, les autorités sanitaires européennes conseillent la prise de 0,5 mg de mélatonine avant le coucher. La cure doit commencer le jour du départ, et s’étendre quelques jours après l’arrivée, jusqu’à l’adaptation au nouveau rythme4.

Quelle est la posologie recommandée lorsque l’on souhaite favoriser l’endormissement ?

Pour un endormissement plus rapide, l’EFSA recommande plutôt l’absorption d’un milligramme de substance active, toujours avant le coucher. Mentionnons que le traitement doit être de courte durée.

Et si l’on souhaite bénéficier des autres bienfaits potentiels de cette hormone?

Selon plusieurs études, l’hormone semble être prometteuse face à d’autres problématiques. Elle pourrait s’avérer utile dans la prise en charge de la douleur5 et incarner un traitement adjuvant pertinent dans le cadre de pathologies cardiovasculaires6 ou cancéreuses7.

Dans les études scientifiques, le dosage et posologie de la mélatonine peuvent être parfois conséquents. Afin de limiter les risques, il est préférable de se conformer aux recommandations des autorités sanitaires, c’est-à-dire ne pas excéder la dose de 2 mg de mélatonine par jour. N'hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin.

La forme médicamenteuse : le Circadin®

Le Circadin® se compose de comprimés de 2 mg à libération prolongée (LP). Ce médicament s’adresse en premier lieu aux personnes âgées de plus de 55 ans qui subissent des troubles du sommeil. La posologie usuelle correspond à un comprimé de 2 mg, à prendre une à deux heures avant le coucher et après le dîner. Le médicament est à prendre tel quel, à l’aide d’un verre d’eau. En raison de leur forme LP, les comprimés ne doivent pas être coupés ni écrasés. Notons que le traitement peut s’étendre sur une durée de 13 semaines8.

La prescription de Circadin® fait suite à une consultation médicale : suivez les préconisations personnalisées de votre médecin.

L’essentiel sur le dosage et la posologie de la mélatonine

Le processus de sécrétion de la mélatonine est influencé par l’alternance de périodes de luminosité et d’obscurité. La nuit, le taux sérique de mélatonine s’élève, en moyenne, à 60 pg/mL, contre 10 pg/mL le jour. La synthèse de la mélatonine varie selon les individus.

Lorsque l’on se supplémente à l’aide d’un milligramme de mélatonine, ce même taux augmente fortement et peut atteindre 100 pg/mL. Cependant, la substance active est totalement et rapidement éliminée par l’organisme.

Si vous souhaitez prendre des compléments alimentaires, il vous faut savoir que les autorités sanitaires préconisent une prise inférieure à 2 mg par jour. Les suppléments sont à prendre avant le coucher. La cure doit être de courte durée.

Le Circadin® correspond à la forme médicamenteuse de la mélatonine. Les comprimés ont la spécificité d’avoir une libération prolongée et sont délivrés uniquement sur ordonnance. La posologie standard équivaut à 2 mg avant le coucher, pour une durée maximale de trois mois environ. Enfin, votre médecin peut être amené à prescrire une dose plus élevée ou un traitement d’une durée différente : conformez-vous à ses indications.


  • 1Comai S. & Gobbi G. (2014) Unveiling the role of melatonin MT2 receptors in sleep, anxiety andother neuropsychiatric diseases : A novel target in psychopharmacology. Journal of Psychiatry and Neuroscience.
  • 2Claustrat B. (2009) Melatonin and sleep-wake rhythm disturbances. Médecine du Sommeil.
  • 3Ibid.
  • 4Esposito S. & al. (2019) Pediatric sleep disturbances and treatment with melatonin. Journal of Translational Medicine.
  • 5ANSES (2018) Avis relatif aux risques liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine.🔗 https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2016SA0209.pdf
  • 6Eureka Santé par Vidal (2019) Mélatonine.🔗 https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/melatonine.html
  • 7Xie S. & al. (2020) Role of Melatonin in the Regulation of Pain. J Pain Res.
  • 8Sun H. & al. (2016) Effects of melatonin on cardiovascular diseases : progress in the past year. Curr Opin Lipidol.
  • 9Reiter RJ & al. (2017) Melatonin, a Full Service Anti-Cancer Agent : Inhibition of Initiation, Progression and Metastasis. Int J Mol Sci.
  • 10Base de données publiques des médicaments (2019) Résumé des caractéristiques du produit Circadin 2 mg comprimé à libération prolongée.
Mélanie Manzanares

Rédactrice spécialisée dans le domaine de la santé, ayant obtenu le diplôme d'état infirmier en 2013.