Quelle est la meilleure curcumine?

-

Véritable trésor de la nature, le curcuma possède de nombreuses vertus pour la santé. Mais, dans le dédale des appétits pharmaceutiques, il devient compliqué de comprendre les tenants et les aboutissants des différentes formes de curcuma et de curcumine présentes sur le marché. Faire son choix peut, dès lors, se révéler quelque peu cornélien. Pourtant, l’utilisation d’un tel complément alimentaire peut se révéler fort judicieuse pour votre santé. Petit guide pour démêler toutes ces différentes formulations, et choisir la meilleure curcumine.

Différence entre curcumine et curcuminoïdes ?

Curcuma dans un bol : quelle est la meilleure curcumine?

Le curcuma est un petit rhizome dont la poudre est utilisée dans de nombreuses préparations culinaires. Il s’agit d’une épice à part entière qui contient diverses substances. Parmi celles-ci se trouve la curcumine. C’est elle, notamment, qui apporte la grande majorité des propriétés thérapeutiques.

Critères de sélection

Pour choisir un complément alimentaire à base de curcuma, il faut tenir compte de 3 facteurs en particulier :

  • la quantité de curcumine dans la formule
  • sa biodisponibilité (son assimilation)
  • la naturalité du produit

Quantité

Les raisons pour lesquelles consommer du curcuma peuvent être très variables.

Pour un effet préventif, ou simplement par goûts culinaires, le curcuma classique est généralement une option adéquate. Certains, cependant, préfèrent s’orienter directement vers un complément alimentaire.

Pour un effet curatif, il faut pouvoir choisir entre curcuma et curcumine d’une part, et ensuite entre les différentes formes qu’il existe sur le marché. L’assistance d’un spécialiste est bien souvent recommandée, car les compositions chimiques présentes sur les boîtes sont parfois complexes.

Cependant, pour traiter un mal, quel qu’il soit, un complément alimentaire est généralement indispensable. En effet, le curcuma classique n’apporte pas, dans ce cadre, un dosage de curcumine suffisant.

La biodisponibilité

La biodisponibilité est un terme très largement galvaudé par les firmes pharmaceutiques à des fins marketing.

Assimilation intestinale

En pharmacologie, la biodisponibilité exprime, à la base, la partie du principe actif qui parvient réellement dans la circulation sanguine. Le reste est généralement perdu, ou évacué, durant le processus de digestion ou de métabolisation hépatique.

Les différentes formulations de curcumine possèdent donc des biodisponibilités inégales. Les connaître permet de porter un choix plus éclairé au moment de l’achat.

Forme libre ou conjuguée

Seule la forme libre est véritablement active thérapeutiquement, et est la meilleure forme de curcumine.

Naturalité du produit

Pour augmenter l'assimilation de la curcumine, les fabricants utilisent différentes substances. Elles peuvent être naturelles (poivre, lécithine...) mais aussi chimiques (dioxyde de silicium, polysorbates...).

Certains sont labellisés en bio et d'autres non.

Quels sont les différents curcumas?

Le marché des compléments alimentaires propose aujourd’hui différentes formes de curcumas. Décryptons-les.

En poudre

Le curcuma en poudre est la forme la plus proche de l’épice.

Son avantage est indéniablement que c’est le produit le moins transformé présent sur le marché. Le curcuma en poudre est utilisé pour épicer les plats, pour préparer des boissons thérapeutiques ou encore des soins cosmétiques. Il se conserve très bien.

Mais elle a 2 défauts majeurs:

  • la teneur en curcumine peut être relativement faible. La curcumine présente dans la poudre ne peut pas excéder 5% et c'est souvent bien inférieur.
  • la biodisponibilité est très faible, autrement dit très peu de curcumine est assimilée par l'intestin et donc retrouvée dans le sang. C'est une molécule liposoluble qui passe très mal la muqueuse intestinale.

En gélules ou en comprimés

Beaucoup de curcuma sont de la poudre brute mise en gélules ou en comprimés.

Le principal avantage de cette formulation est de l’ordre gustatif. En effet, enveloppé dans une gélule, le curcuma n’a pas de goût. Par ailleurs, les gélules sont relativement faciles à consommer.

Les inconvénients sont les même que pour la forme poudre. Avec 2 supplémentaires:

  • la formulation en gélules est clairement plus cher que la poudre brute.
  • Par ailleurs, un grand nombre de ces produits présentent également des additifs dont la composition est parfois douteuse.

Forme liquide

Le curcuma liquide se retrouve sous forme de jus de curcuma.

Le jus de curcuma possède les mêmes vertus que l’épice (la poudre).

Cependant, il doit être consommé avec prudence, car, sous cette forme, il est très facile de dépasser des dosages de bon sens.

On peut retrouver des formules liquides concentrées avec un fort taux de curcumine associé ou non avec de la pipérine.

Pipérine (poivre)

La pipérine est une substance issue du poivre noir. Son utilisation, en Inde notamment, est très courante dans les mélanges d’épices. D’un point de vue biologique, elle a la particularité d’augmenter la biodisponibilité de la curcumine.

Bien que ce mélange soit tout à fait appréciable dans un cadre culinaire, il doit être pris avec plus de prudence dans un cadre médical. En effet, la pipérine n’augmente pas uniquement le passage de la curcumine vers le système sanguin, mais elle permet également à d’autres molécules d’emprunter le même passage. Or, certaines de ces molécules ne sont pas dénuées d’effets délétères sur la santé1.

Gingembre pipérine

Le mélange qui associe le curcuma avec le gingembre et le poivre noir est également très apprécié dans les médecines traditionnelles asiatiques. Il est d’ailleurs souvent présent dans les remèdes ayurvédiques.

Le gingembre, tout comme la curcumine, possède des vertus anti-inflammatoires. Ils agissent donc en synergie afin de lutter contre les inflammations du corps. Le poivre noir, quant à lui, augmente la biodisponibilité de la curcumine. Certains scientifiques avancent également que le gingembre permettrait, lui aussi, une meilleure assimilation des curcuminoïdes.

Quelles sont les différentes curcumines?

La curcumine, substance active du curcuma, est disponible suivant de nombreuses formulations. Souvent estampillées par les fournisseurs comme plus « biodisponible » que celles des concurrents, elles ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent être. Quelle est la meilleure curcumine? Le point sur les formulations les plus courantes.

Pure 95 % ou 99 %

L’extrait standardisé de racine de curcuma comporte généralement un titrage en curcumine allant jusqu’à 95 %. Il s’agit donc d’un avantage indéniable.

Aujourd’hui, un certain nombre de marques commercialise également une substance active pure à 99 %. Si l’offre peut-être alléchante, elle ne détermine en rien la biodisponibilité de la molécule.

Or, les effets thérapeutiques du complément alimentaire sont principalement déterminés par la faculté de la curcumine à se retrouver dans le sang. C’est donc bien la biodisponibilité qui est à regarder bien plus qu’un titrage à 95 % ou 99 %.

Liposomale

La curcumine liposomale est une des meilleures curcumines, un complément alimentaire disponible sous forme liquide. L’intérêt de ce complément réside dans cette formulation particulière.

Sous forme liposomale, la substance active est mieux absorbée par la paroi intestinale. En effet, elle se retrouve encapsulée dans un corps gras, le liposome, qui franchit bien mieux l’intestin.

Par ailleurs, les liposomes qui se retrouvent dans le système sanguin pénètrent bien mieux le cœur des cellules, dont les parois sont également composées de corps gras. En effet, la couche protectrice des cellules est principalement composée de phospholipides.

La curcumine liposomale a également la particularité d’être exempte d’excipients toxiques. Elle convient à tous (les exceptions se situent dans les précautions d’emploi) et donne une activité continue dans la durée.

Longvida

Curcumine de la marque Longvida.

La curcumine optimisée brevetée Longvida TM est un complément alimentaire fabriqué à base de curcuma sous une forme lipophile.
Le principe est d'emprisonner le principe actif dans une matrice de lipides. De cette manière, elle se dissout dans les graisses et franchit bien mieux la paroi intestinale. Cette technologie est réputée pour sa très bonne assimilation. De plus, cette formule libère des curcuminoïdes sous forme libre.

Par ailleurs, cette curcumine est également considérée comme à « libération prolongée ». C’est-à-dire, que contrairement à la curcumine mélangée à de la pipéridine, elle reste longtemps dans le sang. Cela permet d’apporter un taux suffisant de la molécule sur la durée. Ses effets thérapeutiques sont donc à la fois plus puissants et plus stables.

Ce curcuma a été testé et approuvé par plusieurs études cliniques. Selon les observations effectuées par les scientifiques, la formulation de la curcumine Longvida TM est de 67 à 285 fois plus biodisponible que les produits standards concentrés à 95 % de curcumine.

Un des essais cliniques démontre la différence des niveaux sériques en curcumine lorsque la molécule est administrée seule ou qu’elle est administrée sous la forme de particules lipidiques solides. Le niveau de concentration obtenue avec la formulation telle que présentée par Longvida TM est plus important et atteint un niveau de 22,43 ng/ml, là où elle est nulle avec de la curcumine seule2.

NovaSOL

Curcumine de la marque NovaSol.

La curcumine NovaSOL est une formulation originale où la substance active est rendue biodisponible grâce à une forme micellaire.
Relativement récente sur le marché, le brevet datant de 2014, elle se targue d’avoir une biodisponibilité exceptionnelle. En réalité, la curcumine est micro-encapsulée dans une émulsion de polysorbate 80.

Selon une étude réalisée sur un panel de 23 volontaires, les micelles de curcumine augmenteraient leur absorption dans une proportion 185 fois supérieure.

Cependant, les résultats de ces tests doivent être traités avec prudence. En effet, le polysorbate 80, composé qui sert à fabriquer l’émulsion, est un additif alimentaire pour le moins controversé. Toujours autorisé sous le numéro E433, il fait cependant l’objet d’une attention particulière en raison de son caractère cancérogène suspecté.

Curqfen

Curcumine de la marque Curqfen.

La curcumine Curqfen a la particularité d’être liée à des fibres de fenugrec. Ces fibres sont solubles, non digestibles, mais fermentescibles.
Selon une étude réalisée sur 50 volontaires, la formulation spécifique de la curcumine Curqfen serait 45,5 fois mieux absorbée que les curcumines classiques3‌.

Par ailleurs, l’encapsulation dans les fibres isolées du fenugrec permettrait une plus grande libération de la molécule. Il faut noter également que la curcumine libérée est de la curcumine libre.

Theracurmin

Theracurmin de la marque Theravalues.

La curcumine Theracurmin est issue d’une formulation unique. Elle est en effet servie par une technologie qui réduit la poudre sous forme de nanoparticules.
Cette formulation, qui vise à réduire la taille des molécules de curcumine, est destinée à augmenter l’absorption intestinale. Cependant, le comportement moléculaire des nanoparticules est bien différent.

Par conséquent, des études sérieuses, à la méthodologie adaptée, sont nécessaires afin de s’assurer de l’innocuité du produit. D’ailleurs, cette forme de curcumine réduite en nanoparticules n’est pas encore disponible sur le sol européen.

Meriva

Curcumine de la marque Meriva.

La curcumine Meriva est un complément alimentaire basé sur une technologie de phospholipide de curcuma.
Le curcuma associé à des phospholipides traverse particulièrement bien la barrière intestinale. Il se retrouve donc en grande quantité dans le sang. C’est d’ailleurs pour ça que l’organisme bénéficie pleinement de ses vertus thérapeutiques.

Selon les études, le curcuma associé à des phospholipides serait jusqu’à 29 fois mieux absorbé que le curcuma classique. Par ailleurs, il est particulièrement stable à l’intérieur de l’intestin. Pour affirmer cela, l’absorption de cette forme de curcumine a été évaluée dans une étude randomisée datant de 20113.

BCM95

Curcumine de la marque BCM-95.

La curcumine BCM95 est une formulation standardisée à 95 % de curcumine. Le contenu est néanmoins un peu plus complexe puisque sous l’appellation curcumine se cache en réalité 86 % de curcuminoïdes (dont une majeure partie de curcumine) et 9 % d’huile essentielle de curcuma soit un total de 95 %.

Très peu d’informations cliniques traitant de la biodisponibilité de la formule ont été publiées. Par ailleurs, les informations transmises par la firme pharmaceutique restent assez obscures. Toutefois, les résultats rendus publics indiquent une biodisponibilité 6,93 fois supérieure à la curcumine basique.

La présence d’huile essentielle de curcuma est néanmoins un point qui doit attirer l’attention. En effet, elle possède des effets controversés sur la santé. Elle est, par ailleurs, particulièrement puissante et son innocuité, sur le long terme, n’a pas été prouvée sur la santé humaine. Il s’agit d’un ajout qui n’est pas forcément judicieux pour augmenter l’efficacité de la curcumine.

Cavacurmin

Curcumine de la marque Cavacurmin.

La curcumine Cavacurmin est une formulation en poudre à haute biodisponibilité.
L’originalité de cette formulation réside dans le fait que la curcumine a été encapsulée avec une y-cyclodestrine qui offre une meilleure dispersion dans les milieux aqueux.

Afin de calculer la biodisponibilité réelle de cette formulation, des études cliniques ont été entreprises. C’est le cas notamment d’une étude datant de 2013 et réalisée en double aveugle. Elle visait à comparer la formulation originale du cavacurmin avec de la curcumine classique.

Les volontaires ont reçu diverses supplémentations en curcumine. Des prélèvements sanguins ont été effectués afin de pouvoir mesurer l’absorption réelle des curcuminoïdes avec chacun des suppléments.

Les résultats ont démontré que la formulation du cavacurmin avait apporté une absorption 40 fois supérieure à celle de la curcumine classique, standardisée à 95 %. L’absorption maximale de la curcumine a d’ailleurs été observée dans l’heure qui a suivi la gestion du complément4.

Laquelle choisir?

Voici les données de biodisponibilité les plus importantes à retenir à propos des différentes formes de curcumine étudiées dans cet article.

La curcumine optimisée Longvida a une assimilation 65 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %. Son effet est de longue durée. Sa forme est libre.

Novasol a une assimilation 185 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %. Toutefois, elle contient du polysorbate 80, un additif controversé.

Curqfen a une assimilation 45,5 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %. Ce complément propose de la curcumine libre.

Theracurmin utilise une technologie novatrice dont l’innocuité sur l’organisme humain n’a pas encore été prouvée. Par conséquent, le complément n’est pas en vente dans l’Union européenne.

Meriva a une assimilation 29 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %.

BCM95 à une assimilation 6 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %. Il y a cependant un manque d’études de qualité pour confirmer ce résultat.

Cavacurmin a une assimilation 40 fois supérieure à la curcumine classique standardisée à 95 %.

Il existe un grand nombre de curcumas et de curcumines en vente sur le marché. Plus que le titrage lui-même en curcumine, c’est la biodisponibilité et la technologie employée qui doivent requérir toute votre attention. Vous pouvez maintenant choisir la meilleure curcumine qui vous correspond. En cas de doute, les professionnels de la santé naturelle peuvent évidemment vous aiguiller.

Utilisation du curcuma

Pour bien l'utiliser, nous mettons à votre disposition des guides pratiques :


  • 1Crit Rev Food Sci Nutr, 2007 ; 47 (8) : 735-48
  • 2Vikram S. Gota, Girish B. Maru, Tejal G. Soni, Tejal R. Gandhi, Nitin Kochar and Manish G. Safety and Pharmacokinetics of a Solid Lipid Curcumin Particle Formulation in Osteosarcoma Patients and Healthy Volunteers. Tata Memorial Hospital, Parel, Mumbai 400012, IndiaJ. Agric. Food Chem., 2010, 58(4) pp 2095-2099.
  • 3Journal of Functional Foods, 2016, 22 : 578-587
  • 4John Cuomo, Giovanni Appendino, Adam S. Dern, Erik Schneider, Toni P. McKinnon, Mark J. Brown, Stefano Togni, and Brian M. Dixon, Comparative Absoprtion of a Standardized Curcuminoid Mixture and Its Lecithin Formulation. J. Nat. Prod., 2011, 74(4), pp 664-669
  • 5Martin Purpura, Ryan P. Lowery, Jacob M. Wilson, Haider Mannan, Gerald Münch • Valentina Razmovski‐Naumovski. Analysis of different innovative formulations of curcumin for improved relative oral bioavailability in human subjects. Eur J Nutr. DOI 10.1007/s00394-016-1376-9
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.