Noyer (Juglans regia): propriétés et utilisation

-

Le noyer commun ou Juglans regia est un arbre appartenant à la famille des
Juglandacées. Originaire du sud de l'Europe, il est très présent en France. Cultivé essentiellement pour ses fruits, les noix, il offre également des vertus médicinales intéressantes.

Présentation

Noyer commun (Juglans regia): propriétés et utilisation de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Noyer commun 
Nom latin : Juglans regia
Famille botanique : Juglandacées

Vertus thérapeutiques

  • Astringent (feuilles) - circulation veineuse: varices, hémorroïdes
  • Écorce :
    • Laxatif (Juglans nigra): constipation
    • Dépuratif sanguin
  • Hypotensif: tension artérielle
  • Affections cutanées et du cuir chevelu
  • Antidiabétique
  • Vermifuge

Usages populaires

Régulation du transit intestinal
Cuir chevelu: antipelliculaire
Dépuratif
Vermifuge
Antidiarrhéique

Utilisation et posologie

  • Infusion : 15 à 30 g de feuilles fraîches ou sèches par litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 15 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.
  • Poudre de brou séché - tonique des voies digestives, astringente : prendre 2 à 5 g de poudre par jour dans une boisson appropriée.
  • Teinture mère de brou : 25 à 30 gouttes, par jour, dans un peu d’eau.
  • Onguent - contre la chute des cheveux et les pellicules : faire macérer une poignée de bourgeons de noyer commun dans 350 g de saindoux pendant une heure. Puis broyer et mélanger pour obtenir une pâte lisse. A appliquer directement sur le cuir chevelu.

Alimentation

La noix, fruit du noyer, est riche en vitamines B9 et E.

Précautions et contre-indications

L'usage prolongé est contre-indiqué.
Le noyer commun est déconseillé chez la femme enceinte et allaitante.

Principes chimiques actifs

Le noyer commun renferme des tanins, des flavonoïdes, des acides phénols, de la juglone et une huile essentielle.

Autres usages

Le noyer est également utilisé en gemmothérapie (Bourgeon de noyer) et en élixir floral (Fleurs de Bach : Walnut).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.