Vitamine B3 (niacine) : bienfaits et dangerosité

-

La vitamine B3 désigne l’acide nicotinique, ou niacine, mais peut également faire référence au nicotinamide. Largement disponible dans l’alimentation, elle est nécessaire à un fonctionnement cellulaire normal. Quels sont ses bienfaits ? Peut-elle être dangereuse pour la santé ?

Présentation

Vitamine B3 ou Niacine, bienfaits et dangerosité.

La vitamine B3 désigne une molécule communément appelée acide nicotinique, ou niacine, et peut également faire référence à l’amide de la vitamine B3, appelé nicotinamide. Elle a aussi été nommée vitamine PP et l’usage de ce nom persiste encore aujourd’hui. Les deux lettres sont les initiales de pellagra preventive, car une carence peut être responsable de la pellagre. Maladie rare, elle se produit principalement en cas de malnutrition, lors d’un régime alimentaire dépourvu de produits animaux et à base de maïs non nixtamalisé (méthode qui permet de rendre assimilable la vitamine B3 du maïs).

Elle est nécessaire pour soutenir les fonctions de nombreuses enzymes. Elle est le précurseur du NAD+ (nicotinamide adénine dinucléotide) et du NADP+ (nicotinamide adénine dinucléotide phosphate). Elle est nécessaire au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Ces molécules agissent comme cofacteurs pour de nombreuses enzymes antioxydantes dans la cellule, ainsi qu’à d’autres régulations cellulaires primordiales. 1 2‌‌

On la trouve sous différentes formes dans toutes les sources alimentaires, animales, végétales et dans les champignons. La niacine se trouve en abondance dans la viande, les œufs, le poisson, les produits laitiers, certains légumes et les céréales complètes.3 La nicotinamide riboside se trouve en abondance dans le lait de vache. 4

En cas de faible apport alimentaire, l'acide aminé L-tryptophane est alors utilisé par l’organisme pour en créer 5 6.

La niacine est absorbée assez rapidement, en 5 à 20 minutes, dans l'intestin grêle, mais peut être aussi absorbée dans l'estomac. 7 Environ 75 % de cette forme est éliminée par l'urine après 96 heures 8.

La supplémentation permet de normaliser les taux de lipides sanguins mais augmente la résistance à l'insuline. Elle serait utile à la croissance, à la cognition et à la longévité, et son application topique peut être utile à la santé de la peau.

Propriétés et vertus

Anti-inflammatoires

La niacine a des bienfaits anti-inflammatoires. 9 10 Elle limite l'activation de facteurs stimulant la réaction de certaines cellules immunitaires et stimule certains facteurs anti-inflammatoires, ce qui expliquerait son effet sur l’athérosclérose. 11 12‌‌

Des doses élevées de nicotinamide peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires au niveau des neutrophiles (cellules immunitaires), en réduisant leur migration dans les tissus enflammés. 13 14 15 16‌‌‌‌

Le NAD+ semble avoir une activité antioxydante qui contribuerait à l'effet protecteur contre les dommages à l'ADN liés au stress oxydatif. 17 18

Le lien entre les niveaux de NAD+ cellulaire et la capacité à obtenir une réponse appropriée au stress génotoxique suggère un rôle possible dans la prévention du cancer. 19 20‌‌

Longévité

Elle peut jouer un rôle dans la longévité, car la niacine est un précurseur du NAD+ et la nicotinamide joue un rôle dans son renouvellement.

Le NAD+ a été impliqué dans la longévité, en partie à cause d'enzymes telles que les sirtuines (protéines de signalisation impliquées dans la régulation métabolique), qui dépendent du NAD+. 21 Une sirtuine, la SIRT1 (sir2 chez les mammifères) a été impliquée dans l'augmentation de la longévité associée à la restriction calorique 22 23, grâce à une amélioration de la biogenèse mitochondriale et à la réparation de l'ADN. 24

Maladie de Parkinson

Les taux plasmatiques d'apolipoprotéine (ApoA1) semblent être corrélés à la maladie de Parkinson. Il a été observé que la niacine affecte les taux sériques d'apolipoprotéine A1 25 un apport alimentaire a été associé au risque de maladie de Parkinson dans certaines études 26 27, mais pas dans d'autres 28 29.

Une déficience peut en théorie affecter le risque de développer la maladie de Parkinson.

Dans le cadre de la maladie de Parkinson, une supplémentation en niacine a présenté de nombreux bienfaits. Ajoutée à un régime multi médicamenteux, elle a amélioré les symptômes physiques de la maladie de Parkinson (rigidité et bradykinésie), en ayant cependant des effets secondaires psychoactifs indésirables. 30

Accident vasculaire cérébral

Chez le rat, l'administration de fortes doses deux heures après un AVC semble être bénéfique et réduire la taille de l'infarctus, en favorisant un VEGF (facteur de croissance de l'endothélium vasculaire) plus élevé et moins d’inflammation. 31 32 Chez des rats diabétiques de type I, elle améliore le remodelage vasculaire et nerveux 33 34. Son impact sur les accidents vasculaires cérébraux dans les essais sur l'Homme est moins clair.

Cependant, malgré un manque d’explications de ses mécanismes d’action, les bienfaits de la niacine sur les accidents vasculaires cérébraux sont confirmés 35.

En effet, dans une méta analyse de 39 études portant sur 117 411 personnes, elle était associée à une réduction des infarctus du myocarde non mortels 36.

Santé cardio-vasculaire

Tension artérielle

Elle est connue pour son influence sur le diamètre des vaisseaux sanguins. Les perfusions de niacine réduisent fortement la pression artérielle chez les hypertendus, mais n’a pas d’effets chez les sujets ayant une pression artérielle normale. Elle est associée à une augmentation du débit cardiaque et de la fréquence cardiaque. 37 38‌‌
39

Concernant des personnes atteintes du syndrome métabolique, elle a permis une légère réduction de la pression artérielle systolique, ainsi qu'une réduction modérée de 2,9 mmHg de la pression diastolique 40 41 42‌‌.

Chez des patients atteints de maladie coronarienne, une supplémentation a permis une amélioration du flux sanguin dans un sous-groupe avec un faible taux de HDL-C. 43 Ses avantages, dans cette étude, ont été identifiés comme dépendants de l'oxyde nitrique 44.

Des personnes, ayant déjà subi un infarctus du myocarde et prenant de la niacine (avec Laropiprant), ont également noté une augmentation du débit sanguin dépendant de l'oxyde nitrique après douze semaines de traitement 45. Des améliorations similaires du flux sanguin ont été notées chez des patients infectés par le VIH 46.

Cependant, dans d’autres études, chez des personnes en bonne santé et des hommes atteints du syndrome métabolique, le flux sanguin n’a pas été modifié. 47 48‌‌

Triglycérides

Elle semble réduire les triglycérides dans le sang, en inhibant à la fois la synthèse des acides gras et leur estérification.

Un traitement à la niacine pendant 16 semaines, chez des sujets atteints de stéatose hépatique non alcoolique, semble réduire le vLDL-C (les taux sériques de lipoprotéines de très basse densité) dans le sérum, ainsi que les ratios liés aux triglycérides (vLDL-TG) et à l'apolipoprotéine B (vLDL-ApoB). 49 50

Une supplémentation de 1 500 à 2 000 mg, pendant deux ans, a entraîné une réduction des triglycérides de 28,6 % (statine seule, de 8,1 %). 51

Cholestérol

Malgré les bienfaits connus de la niacine sur l'amélioration du cholestérol HDL (bon cholestérol), ses mécanismes d’action n'ont pas encore été élucidés. 52

La supplémentation prolongée chez les diabétiques est associée à une augmentation de la quantité des particules de HDL-C (32,7 %) de grande taille, alors que les particules les plus petites sont diminuées (8,2 %). 44

Il a été noté qu'elle conférait un effet protecteur sur la mortalité cardiovasculaire dans une méta-analyse incluant 7 études. Chez les personnes atteintes de maladie coronarienne, sa prise était associée à un risque moindre de revascularisation de l'artère coronaire, d’infarctus du myocarde non mortel et d’accident ischémique transitoire. 53‌‌

Chez les personnes traitées avec des statines et ayant un faible taux de cholestérol HDL, les doses de 1 500 à 2 000 mg permettaient d'apporter des avantages supplémentaires pour améliorer le HDL-C (20 %) et réduire le LDL-C (17 %) par rapport au placebo. Cette étude comprenait un pourcentage élevé de patients atteints du syndrome métabolique (80%). 54

Athérosclérose

La niacine exerce ses bienfaits anti-inflammatoires en limitant l'activation de facteurs stimulant la réaction de certaines cellules immunitaires, c’est ce qui expliquerait son effet sur l’athérosclérose.55 56 57‌‌‌

Les dommages et la mort cellulaire des cellules endothéliales causés par les
lipoprotéines de faible densité (LDL) oxydées, participent au développement de l'athérosclérose. In vitro, elle réduit les dommages et abaisse l’inflammation. 58

Les cellules spumeuses contribuent à la formation de l'athérosclérose et se forment lorsque les macrophages consomment et contiennent des niveaux excessifs de cholestérol 59. Une supplémentation aide à réduire la formation de cellules spumeuses par différents mécanismes. 60 61‌‌

Elle pourrait en théorie prévenir la formation de plaques d'athérosclérose, en réduisant l'inflammation 62.

La prise de 1000 mg par jour pendant un an, chez des patients traités en parallèle avec une statine, avec un taux de HDL bas et une maladie coronarienne établie, produit un ralentissement de l’évolution de l’épaisseur intima-média carotidienne, qui est un marqueur de risque cardio-vasculaire. 63

Cependant, dans une autre étude chez des patients de plus de 65 ans atteints d'athérosclérose, l’ajout de niacine au traitement par statines n'a produit aucune amélioration supplémentaire. 64

La prise de 2 g/jour d’acide nicotinitique, pendant 1 an chez des patients traités avec une statine et atteints de diabète de type 2 et de maladie coronarienne, a permis une réduction du volume de la paroi de l'artère carotide ; ce qui n’a pas été montré dans le groupe placebo. 65

Obésité

Elle favorise l'augmentation de l’adiponectine, une adipokine (molécule impliquée dans la régulation des lipides et du glucose) connue pour être cardioprotectrice et considérée comme une molécule anti-obésité 66 67 68. Elle augmente également la leptine, qui présente une action coupe-faim 69.

Cependant, l'augmentation de l’adiponectine est corrélée à une augmentation de la résistance à l'insuline. 70

Une administration aiguë par voie intraveineuse, pendant l'alimentation, réduit le débordement d'acides gras, favorise l'incorporation de graisses alimentaires dans le tissu adipeux et réduit les triglycérides sériques. 71 72 73

Ulcères gastriques

Chez le rat, le nicotinamide administré empêche l'ulcération à un niveau comparable au Sucralfate (médicament de référence). 74

Des effets protecteurs similaires contre les ulcérations, induites par l'éthanol et le stress, ont été notés avec le principal métabolite du nicotinamide, le 1-méthylnicotinamide (MNA). 75

Intestins

Dans le côlon des souris, le récepteur de la niacine (GPR109A) est nécessaire pour une prolifération optimale des lymphocytes T CD4+ et la production d'IL-10 (une cytokine), qui entraînent des bienfaits anti-inflammatoires. 76

Ce récepteur entraîne une activité anti-inflammatoire dans le tissu colique. Il est un acteur important des interactions du microbiome intestinal et du système immunitaire à travers la production de butyrate, un acide gras à chaîne courte fabriqué par les bactéries bénéfiques.

Exercice physique

Une supplémentation pourrait jouer un rôle dans l'endurance des muscles squelettiques, à travers la modulation de régulateurs cellulaires du métabolisme oxydatif et de la biogenèse mitochondriale. 77 78 79

En effet, elle provoque une transition des fibres musculaires du type II (contraction rapide) au type I (contraction lente), augmentant également le nombre total de fibres de type I dans le muscle squelettique. 80 81 82 Cependant dans une autre étude chez des rats sains, elle a un effet négligeable sur la distribution des types de fibres musculaires 83.

En tant que précurseur du NAD+, un apport adéquat peut soutenir le métabolisme oxydatif et l'endurance musculaire. L’exercice léger chez des personnes en bonne santé semble être associé à une augmentation des concentrations sanguines de NAD+. 84

La niacine présente des bienfaits sur le métabolisme oxydatif musculaire dans certains modèles animaux, mais chez l'Homme l’augmentation de l'endurance musculaire n'a pas été démontrée.

Peau

In vitro, le ratio NAD +/ NADH était réduit d'environ 16% dans les fibroblastes cutanés adultes par rapport à celui des nouveau-nés. Un complexe contenant du niacinamide avec d'autres ingrédients a augmenté les niveaux de NAD+ dans les fibroblastes (cellules qui assurent la cohérence et la souplesse).85 Un métabolite du nicotinamide, le 1-méthylnicotinamide (MNA) possède des effets anti-inflammatoires lorsqu'il est appliqué par voie topique 86.

L’utilisation du nicotinamide, comme traitement topique de l'acné vulgaire, a été explorée en 1995. L’application d’un gel de nicotinamide à 4 % sur le visage deux fois par jour était tout aussi efficace qu'un produit de référence, en ce qui concerne la réduction de la gravité de l'acné et la réduction du nombre de lésions 87.

Par ailleurs, il est apparu qu'il fonctionne mieux chez les personnes à la peau grasse.88 Il est considéré comme la forme idéale de vitamine B3 pour une utilisation cutanée, en raison de ses propriétés non irritantes et de sa grande stabilité dans les produits cosmétiques 89.

Une crème dosée à 5 %, appliquée pendant 12 semaines, a permis diverses améliorations de l'apparence de la peau, une réduction des ridules et des rides, des taches hyperpigmentées, des rougeurs et du jaunissement. De plus, l'élasticité a été améliorée. 90

Il semble aussi avoir des effets éclaircissants de la peau. 91

Cheveux

La niacine stimule la libération de prostaglandine rapidement après l'ingestion orale de doses assez importantes (500 mg), provoquant des bouffées vasomotrices 92. La prostaglandine est connue pour avoir un rôle négatif dans la croissance des cheveux. Dans la calvitie masculine, la prostaglandine est augmentée 93. A l'heure actuelle, aucune preuve ne permet d'indiquer son rôle dans la survenue de la calvitie 94.

Différentes formes

Label bio ?

Elle ne peut pas disposer du label bio.

En complément alimentaire

Elle est essentiellement disponible en gélules et en comprimés.

Dosage et posologie

L'apport journalier recommandé est de 16 mg par jour chez l'homme adulte et de 14 mg par jour chez la femme adulte, ce qui peut facilement être atteint à partir d'un régime alimentaire normal. On recommande en général de ne pas dépasser 100 mg par jour et de demander un avis médical avant toute supplémentation.

Âge Quantité
0 à 6 mois 2 mg*
7 à 12 mois 4 mg*
1 à 3 ans 6 mg
4 à 8 ans 8 mg
9 à 13 ans 12 mg
Garçon 14 à 18 ans 16 mg
Fille 14 à 18 ans 14 mg
Homme adulte 16 mg
Femme adulte 14 mg
Femmes enceintes 18 mg
Femmes allaitantes 17 mg

Effets secondaires

Précautions

A haute dose, la vitamine B3 entraîne une vasodilatation responsable de rougeurs, démangeaisons et bouffées de chaleur temporaires.

Une supplémentation prolongée de 500 à 1000 mg/jour augmente la résistance à l'insuline. 95 96‌‌

A forte dose, la niacine peut-elle être dangereuse ?

Des fortes doses peuvent entraîner des altérations de la fonction rénale et hépatique, des problèmes de coagulation sanguine et de la fonction cognitive. 97 98 99 100 101 102

Contre-indications

Des doses supérieures aux apports journaliers conseillés sont à éviter pour les personnes présentant des troubles hépatiques ou du diabète.

Il est préférable de consulter un médecin pour des complémentations dépassant la dose de 100 mg par jour.

Interactions médicamenteuses

L'aspirine peut être utilisée pour réduire l’afflux sanguin qui se produit avec une supplémentation à forte dose, la prise de 325 mg d'aspirine peut réduire la rougeur pour 500 mg à 2 000 mg de niacine.103 104 105 L'aspirine ne supprime cependant pas totalement cet effet. 106

La pectine de pomme (2 000 mg), une fibre soluble, réduit la durée des bouffées vasomotrices. 107 108

Les produits efficaces

Vitamine B3 dans les aliments

La vitamine B3 se trouve majoritairement dans les aliments d'origine animale et dans les céréales 109‌ :

Alimentmg pour 100g
Son de riz34
Son de blé21,6
Chips de pomme de terre19,4
Thon germon ou thon blanc19,4
Foie de veau cuit18,8
Foie d'agneau cuit18,5
Filet de poulet cru label rouge12,7
Cacahuètes grillées12,4
Escalope de dinde cuite11,8
Foie de volaille cuit11
Camembert au lait cru10,9
Persil séché10,2
Paprika10,2
Saumon fumé10
Blé/Riz10
Tomates séchées9,05
Graines de chia8,8
Porc 8,5

Compléments alimentaires

La niacine (acide nicotinique) est la principale forme de vitamine B3 utilisée en supplémentation. Elle est proposée en libération immédiate ou en libération prolongée 110.

Le nicotinamide riboside est une forme plus récente. Forme amine, elle favorise l’augmentation des concentrations totales de NAD+ 111 112. On le trouve dans certains produits alimentaires tels que la protéine de lactosérum et la levure de boulanger. 113 114‌‌

L'hexanicotinate d'inositol (INH) est souvent commercialisé sous le nom de niacine "sans flush", mais les études sont rares sur cette forme 115.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la niacine ?

La niacine est une des deux formes de la vitamine B3. Elle est essentielle au bon fonctionnement de l'organisme.

Pourquoi en prendre ?

- Activité anti-inflammatoire
- Impact sur la longévité
- Amélioration de la santé cardiovasculaire
- Amélioration de l'aspect de la peau

Quels sont les effets secondaires ?

Au-delà de 500 mg des réactions indésirables fortes peuvent apparaître : une hyper-insulinémie et des altérations de la fonction rénale et hépatique.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga. Site internet : www.mariannebuclet.com

http://www.mariannebuclet.com