Il vous reste 5 articles à consulter ce mois-ci.
Pour consulter un nombre illimité d’articles et plus encore :
 Abonnez-vous dès 4 €/mois !

Anxiété et angoisse : quelles différences ?

-

Dans le langage courant, on confond parfois ces deux notions. Ces deux troubles ont en commun la même émotion fondamentale, à savoir la peur. Pourtant, ils désignent des réalités différentes, bien que souvent liées. En effet, un terrain anxieux est propice aux attaques de panique. Pour venir à bout de ces crises d'angoisse, et corriger l'anxiété qui les favorise, la psychothérapie et les remèdes naturels offrent des solutions très efficaces.

Définitions et différences

Anxiété

Garçon souffrant d'anxiété ou d'angoisse ; quelle différence ?

Il s'agit d'une sensation de malaise et d’inquiétude, correspondant à l’attente d’un danger réel ou imaginaire. Elle peut être bénigne ou pathologique. Lorsqu’elle est irrationnelle, excessive, et présente depuis plus de six mois, le diagnostic de la forme généralisée ou trouble anxieux généralisé (TAG) est posé. C’est un état latent, un trouble psychologique chronique parfois assimilé à un trait de personnalité.

Angoisse

L'angoisse est une manifestation aiguë, ponctuelle et surtout physique, de l’anxiété. Il s’agit d’un malaise psychique et physique soudain, qui survient sous forme de crises : on parle de crises d’angoisse ou d’attaques de panique. La peur de mourir est une caractéristique fréquente de ces crises, en plus des nombreux symptômes physiques.

Les troubles anxieux et une mauvaise gestion du stress, favorisent leur apparition. Pour résumer, on peut dire qu'il s'agit d'un sentiment d’inquiétude latent, chronique et essentiellement psychologique. L’angoisse au contraire est ponctuelle, et se manifeste surtout physiquement. Elle correspond à un pic d’anxiété, à une crise manifestant un excès de peur.

Signes et symptômes

Anxiété

Les symptômes de la forme chronique sont diffus, et altèrent souvent le quotidien des personnes qui en souffrent. Les plus fréquents sont :

  • Un sentiment constant d’inquiétude (symptôme caractéristique)
  • Une fatigabilité (fatigue importante associée)
  • L’irritabilité
  • Des troubles de la mémoire et de la concentration
  • Un sommeil perturbé
  • Des troubles digestifs
  • Des maux de tête

Crise d’angoisse

La crise d’angoisse est une manifestation aiguë et ponctuelle de l’anxiété. Elle se manifeste généralement après une période d’augmentation progressive de ce mal-être, jusqu’à ce que celle-ci devienne incontrôlable. Les symptômes physiques sont souvent impressionnants :

  • Sensation d’étouffement et d’oppression
  • Gêne et douleurs thoraciques
  • Tachycardie, palpitations cardiaques
  • Vertiges, étourdissements
  • Tremblements
  • Acouphènes
  • Vision trouble
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements ou diarrhées 
  • Sueurs
  • Frissons ou au contraire bouffées de chaleur

Ainsi, la personne a l’impression qu’elle va s’étouffer ou avoir un malaise cardiaque, et mourir. Elle ressent une perte de contrôle sur son propre corps, et craint de devenir folle.

Ces crises peuvent durer de quelques minutes à quelques heures

Elles peuvent aussi avoir lieu la nuit, et interrompre le sommeil : on parle alors d’angoisse nocturne.

Causes

Les troubles psychologiques sont la principale cause des crises, notamment :

  • La dépression
  • L’anxiété généralisée ou le terrain anxieux
  • Les autres troubles anxieux (en particulier l’agoraphobie)

D’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition des crises :

  • Des changements hormonaux (ménopause, grossesse) : en effet, l’augmentation de la production d’oestrogènes peut entraîner des dérèglements de l’humeur, favorisant les attaques de panique
  • La consommation d’alcool ou d’excitants (café, cigarette)
  • La prise de certains médicaments
  • Un traumatisme (agression, accident) 

Psychothérapie

Le traitement de fond de l’anxiété par la psychothérapie permet de réduire durablement les crises d’angoisse, en agissant sur le terrain. Plusieurs types de psychothérapie sont possibles, notamment la thérapie cognitivo-comportementale et la psychanalyse.

La thérapie cognitivo-comportementale permet aussi de les enrayer directement : le patient apprend à mieux gérer les signes physiques de la crise, en limitant l’interprétation catastrophique qui amplifie les symptômes.

Médicaments

Le traitement médicamenteux des crises d’angoisse repose sur deux actions :

  • Une action rapide, pour soulager immédiatement les crises lorsqu’elles se présentent : elle repose sur la prise d’anxiolytiques (benzodiazépines) ou de neuroleptiques pour les cas les plus graves
  • Une action de fond, pour traiter le terrain anxieux qui favorise la survenue des crises : elle repose sur la prise d’antidépresseurs, principalement des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS)

Alimentation

L’alimentation peut être un allié efficace contre l’anxiété et les crises d’angoisse. Consommer des aliments riches en tryptophane permet d’augmenter la production de sérotonine, ce qui agit sur les deux aspects. En effet, des études ont montré un lien entre une carence en tryptophane, et la survenue d’attaques de panique 1 2.

Cet acide aminé se trouve surtout dans la viande, les oeufs, les produits laitiers et les poissons gras. Mais on en trouve également dans le chocolat noir, les bananes, les légumineuses et les crucifères.

Le chocolat noir est d’ailleurs un très bon aliment ; outre son action sur la sérotonine, il permet aussi de réduire le taux de cortisol, l’hormone du stress, dont la sécrétion répond aux situations anxiogènes3.

Les excitants comme le café, le tabac et l’alcool, favorisent l’apparition des crises d’angoisse et le maintien de l’anxiété. Il est donc conseillé de limiter votre consommation.

Approches naturelles

Compléments alimentaires

Aucun complément alimentaire ne permet de stopper à court terme une attaque de panique. Toutefois, un certain nombre nutriments sont très efficaces pour apaiser le stress. Cette amélioration du terrain psychologique et nerveux peut réduire à moyen/long terme la survenue des attaques de panique. Parmi les compléments les plus efficaces se trouvent :

  • Le magnésium
  • Les omégas-3
  • Les vitamines du groupe B
  • Le 5-HTP
  • Le GABA
  • La vitamine D

Homéopathie

L’homéopathie peut être d’un grand secours pour prévenir l'anxiété et enrayer les crises d’angoisse. Il existe des solutions à utiliser en préventif, ou lors des premiers symptômes de la crise.

  • Aconitum napellus 15 CH est recommandé en cas d'attaque de panique survenant brutalement, accompagnée de palpitations et de sueurs froides. Dès l’apparition des symptômes, une prise de 5 à 10 gélules permet d’éviter la crise. Il peut aussi intervenir en préventif, avant un événement anxiogène.
  • Argentum Nitricum 15 CH intervient sur l’anxiété aiguë, le trouble panique et l’agoraphobie.
  • Gelsemium 15 CH est utilisé en cas de trac paralysant, parfois accompagnés de tremblements. Il peut être pris avant la situation anxiogène.

Phytothérapie

La phytothérapie ne permet pas de soulager immédiatement les attaques de panique. Toutefois, plusieurs plantes aux propriétés hypotensives ou sédatives ont une action bénéfique sur les troubles anxieux à plus long terme (quelques semaines de traitement).

Aussi, le traitement par les plantes est intéressant, car il permet de limiter la consommation d’anxiolytiques, voire d’aider au sevrage4.

Parmi les plantes les plus efficaces contre les troubles anxieux, se trouvent la passiflore, l’aubépine et la valériane. L’aubépine est particulièrement efficace lorsque l’anxiété s’accompagne de palpitations et d’angoisse nocturne. Le millepertuis, le safran et le griffonia sont également pertinentes pour leurs propriétés sérotoninergiques.

Huiles essentielles

Les huiles essentielles, particulièrement celle de lavande5, on fait leurs preuves pour le traitement de troubles anxieux chroniques.

Certaines huiles essentielles utilisées contre l’anxiété, comme la camomille romaine ou l’ylang ylang, soulagent aussi très efficacement les crises d’angoisse. 

La camomille romaine, connue pour ses propriétés anxiolytiques et spasmolytiques (réduction des spasmes musculaires et nerveux) peut être utilisée en inhalation dès les premiers symptômes. L’Ylang Ylang permet quant à lui de réguler le rythme cardiaque et la tension artérielle, et donc de stopper la crise.

Les huiles essentielles d’orange amère et de néroli sont aussi fréquemment utilisées contre l’anxiété et l’angoisse, en raison de leurs propriétés apaisantes.

Fleurs de Bach

Parmi les élixirs floraux du Dr Bach, plusieurs répondent efficacement aux différents types de peurs (peur sans objet, situationnelle, trac, attaques de panique nocturne...).

Le spray Rescue est particulièrement indiqué en cas de crises d’angoisse. Prêt à l’emploi, il peut s’emporter partout. Cela lui confère un côté rassurant, qui aide à surmonter la peur de faire une crise dans un lieu public (agoraphobie).

Thérapies alternatives

Les thérapies alternatives, en particulier les techniques corps-esprit, sont très pertinentes pour la gestion et la réduction des crises d’angoisse et le contrôle de l'anxiété.

En effet, un des principaux mécanismes de ces crises est la sensation de perte de contrôle face aux premiers symptômes, qui entraîne une peur disproportionnée. Cette peur vient renforcer les symptômes (palpitations, souffle court, sueurs), ce qui enclenche le cercle vicieux de la crise. Des techniques telles que le yoga, la méditation ou encore l’hypnose permettent de conscientiser et corriger efficacement ce fonctionnement.

Hypnose

Parmi les techniques corps esprit, l’hypnose est très intéressante pour identifier et modifier les peurs inconscientes. Elle emploie des techniques comme la régression et la dissociation, pour aider le patient à conscientiser l’origine de ses inquiétudes, afin dans un deuxième temps de les mettre à distance.

L’hypnose est aussi et avant tout un état modifié de conscience (la transe hypnotique) correspondant à une relaxation profonde. L’apprentissage de cet état permet de reprendre le contrôle sur son corps et son esprit, une capacité souvent oubliée des personnes souffrant de d'attaques de panique. De nombreuses études ont montré l’efficacité de l’hypnose pour les troubles anxieux6.

Méditation et yoga

La méditation de pleine conscience est aussi d’un grand secours. Elle consiste à porter son attention sur la respiration, les sensations corporelles ou l’environnement immédiat, de manière à calmer le mental. En détournant votre attention des pensées anxieuses et de l'anxiété, vous pouvez efficacement enrayer une crise d’angoisse dès l’apparition des premiers signes. Aussi, la méditation est bénéfique pour l’équilibre nerveux7.

Le yoga est une autre technique efficace pour gérer les crises. En effet, les postures de yoga étirent et détendent les muscles, favorisent une bonne respiration, et permettent de réguler l’activité du système nerveux sympathique8.

Acupuncture et shiatsu

Enfin, les techniques énergétiques sont très pertinentes pour traiter l’anxiété et les crises d’angoisse. L’acupuncture, issue de la médecine traditionnelle chinoise, et le massage shiatsu, technique de pressothérapie d’origine japonaise, ont en commun d’agir sur la répartition des flux d’énergie dans le corps. Cela permet de corriger un certain nombre de troubles fonctionnels et psychosomatiques.

Leur action bénéfique sur le système nerveux en fait une option intéressante pour améliorer le stress, l'anxiété et l’angoisse.


Mélanie Manzanares

Rédactrice spécialisée dans le domaine de la santé, ayant obtenu le diplôme d'état infirmier en 2013.