Cystine: bienfaits, effets secondaires et posologie

-

La cystine ou L-cystine est un acide aminé composé de deux cystéines. Il est dit « soufré ». Il est de la même famille que la méthionine. Généralement associée à la vitamine B6, l'acide aminé soufré est principalement utilisé pour la bonne santé capillaire. Cependant, en excès, il peut créer des troubles au niveau de la fonction rénale. Découverte des bienfaits, de la posologie et des effets secondaires de la cystine.

Présentation

Molécule de la cystine: bienfaits, posologie et effets secondaires de cet acide aminé.

La cystine ou L-cystine est un acide aminé soufré. Elle participe notamment à la synthèse de la kératine, d’où son utilité dans la pousse des cheveux. Cet acide aminé peut être fabriqué chimiquement dans les compléments alimentaires. Il s'utilise également comme additif dans des préparations industrielles.

Origine

À l’origine, cet acide aminé était produit en grande quantité à partir de plumes et de poils d’animaux. Cependant, ce mode de production a été interdit à l’aube des années 2000. Aujourd’hui, il est produit par un procédé de fermentation à partir de la bactérie E. coli, de glucose et de sels minéraux. Depuis 2010, les instances de régulation l'autorisent officiellement comme additif alimentaire dans certains aliments pour nourrisson.

Composition de la cystine

Cet acide aminé est un composé organique formé par deux monomères de cystéine. Il s’agit d’un autre acide aminé qui, dans ce cas, se lie à lui-même par un pont de disulfure.

Quelle différence avec la cystéine?

Ce sont de proches parents. En effet, la cystéine est le composant principal de la cystine. C’est pourquoi les deux acides aminés ont des utilisations médicinales proches, mais pas exactement identiques.
La méthionine, autre acide aminé, appartient également à la même famille que la cystine.

Rôles au sein de l’organisme

Son principal rôle est d’assurer la cohésion, la stabilité et la résistance de la kératine. Il semble cependant qu'il ait également des rôles à jouer dans la constitution de certaines protéines. Toutefois, la science n’a pas encore découvert tous ses secrets.

Apports nutritionnels

À ce jour, il n’existe aucun apport rigoureusement défini en ce qui concerne cet acide aminé soufré. D’une manière générale, une alimentation saine et équilibrée couvre les besoins nécessaires dans cet acide aminé. Cependant, dans de rares cas, il peut y avoir un excès ou une carence.

Carences

À ce jour, la littérature médicale ne documente pas de carence dans cet acide aminé. Ses effets sont donc encore totalement inconnus. Cependant, dans certains types de régimes, les carences en protéines sont monnaie courante. Il est donc très probable que dans ce cas précis une carence en cystine se produise également même si cela n’a pas encore été scientifiquement documenté.

Excès

L’excès dans l'acide aminé soufré provient généralement de l’utilisation abusive de certains compléments alimentaires. Dans ce cas, les troubles associés sont:

  • Mauvaise haleine ;
  • Calculs rénaux ;
  • Altération de la fonction rénale.

Cystine et vitamine B6

La cystine et la pyridoxine (vitamine B6) forment un excellent duo. En effet, l’acide aminé a besoin de la vitamine B6 pour agir concrètement dans l’organisme. C’est pourquoi dans de nombreux cas, les deux molécules s'associent dans les compléments alimentaires.

Propriétés et vertus

L'acide aminé soufré agit principalement sur la qualité de la kératine. Il est donc logiquement utile pour traiter les problèmes de phanères et de vue.

Croissance des cheveux et du follicule pileux

La cystine, formé par deux monomères de cystéine, entre dans la composition des phanères, et singulièrement des cheveux.

Une étude réalisée in vitro démontre l’influence de la nutrition sur la formation des follicules pileux humains. Elle en arrive à une conclusion selon laquelle la cystine et son composé majoritaire, la cystéine, interviennent de manière active dans la croissance du follicule pileux, la synthèse protéique et le diamètre de la fibre capillaire.

Dans ce cadre, l'acide aminé soufré s'associe à la vitamine B6 qui en permet une bonne assimilation.

Une autre étude, réalisée sur des souris, démontre que l'acide aminé soufré associé à la B6 réduit l’alopécie liée à l’apoptose1.

Action sur la pousse des ongles

En tant que constituant de la kératine, la cystine a également une action favorable sur la pousse des ongles. En améliorant la quantité et la qualité de kératine présente, le complément alimentaire améliore aussi la qualité des ongles. Il est donc utile lorsque les ongles poussent mal, lorsqu’ils sont mous ou dédoublés.

Traitement de la cornée

Les bienfaits de la cystine ne s'arrêtent pas là.

Toujours en association avec la vitamine B6, l'acide aminé soufré est utile pour traiter certains types de lésions de la cornée. En effet, combiné à la pyridoxine, il améliore la cicatrisation cornéenne, principalement en cas de lésion ou d’ulcération de la cornée. Tout comme la cystine, le zinc a également un effet protecteur contre les problèmes de vision.

Les différentes formes

En complément alimentaire, la cystine est généralement disponible sous forme de gélules et de comprimés.

Dosage et utilisation

À l’heure actuelle, il n’existe pas de consensus strict sur le dosage et la posologie de la cystine. Cependant, les professionnels de la santé naturelle semblent d’accord sur certains types de dosages.

Doses recommandées

Bien que la cystine ne fasse pas encore l’objet d’une définition stricte sur l’utilisation médicinale, les dosages communs varient entre 500 et 800 mg par jour. Dans de nombreux cas, elle s'utilise en concomitance avec la vitamine B6 qui en potentialise l’efficacité.

Indications

En règle générale, elle s'utilise souvent pour traiter les chutes de cheveux. Dans ce cadre, les professionnels de la santé naturelle recommandent d’effectuer des cures au moment des changements de saison. De plus, les compléments de cet acide aminé doivent se prendre avec une hydratation suffisante pour éviter les calculs rénaux.

Précaution

Comme tous les compléments alimentaires, la cystine peut présenter certains effets secondaires et nécessite ainsi certaines précautions avant utilisation.

Précaution d’emploi

Dans tous les cas, et en l’absence d’études prouvant l’innocuité, elle est réservée à l’adulte. Les femmes enceintes ou allaitantes évitent également ce complément alimentaire.

Contre-indications

Dans tous les cas, et en l’absence d’un avis médical, cet acide aminé ne peut être consommé en cas de :

  • Cystinurie
  • Troubles rénaux graves
  • Grossesse ou allaitement
  • Hypersensibilité à la cystine.

Effets indésirables

De manière générale, l'organisme tolère bien les compléments alimentaires à base de cystine. Cependant, comme tous les acides aminés soufrés, ils peuvent générer une mauvaise haleine.

Interactions

À ce jour, la cystine ne comporte pas d’interaction connue avec des médicaments ou des substances naturelles. Cependant, cet acide aminé est généralement associé à de la vitamine B6 qui, elle, ne peut être administrée avec le traitement Levodopa généralement prescrit pour traiter le déficit en dopamine notamment dans le cadre de la maladie de Parkinson.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la cystine?

La cystine est un acide aminé. Elle intervient dans la synthèse de la kératine.

Pourquoi en prendre?

- Favorise la pousse des cheveux et des ongles
- Améliore la cicatrisation de la cornée

Quelles sont les mises en garde?

La cystine est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes. En cas de cystinurie et de troubles rénaux graves, il est conseillé de se référer à un médecin.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle.