Thym (Thymus vulgaris): bienfaits et effets secondaires

-

Le Thym ou Thymus vulgaris est un arbrisseau appartenant à la famille des Lamiacées. Typique du paysage méditerranéen, il pousse à l'état sauvage dans le sud de l'Europe et en Afrique du Nord. Plante aromatique, elle offre également des propriétés médicinales et vertus thérapeutiques intéressantes.

Présentation

Thym (Thymus vulgaris): bienfaits et effets secondaires de cette plante en phytothérapie.

Nom commun : Thym
Nom latin : Thymus vulgaris
Noms populaires : Barigoule, farigoule (en Provençal), mignotise des Genevois, polé, thym commun, thym des jardins.
Famille botanique : Lamiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Troubles digestifs - carminatif: ballonnements
  • Favorise la digestion: dyspepsie
  • Apéritif: stimule l'appétit
  • Troubles des voies respiratoires - anti-inflammatoire, expectorant: toux, asthme, bronchite, grippe, refroidissements
  • Troubles cardiaques - tonicardiaque: insuffisance cardiaque
  • Circulatoire : traitement de l'anémie
  • Génital - emménagogue: régularisation du cycle menstruel
  • Reins - diurétique: infections des voies urinaires
  • Système nerveux - action tonique sur les centres nerveux: angoisses, neurasthénie, asthénie, psychasthénie, insomnie
  • Tonique général: fatigue physique et intellectuelle, convalescence
  • Astringent: diminue la sécrétion des muqueuses, surtout nasales
  • Vermifuge

Usages populaires

Digestif - stomachique: atonie intestinale, ballonnements, dyspepsies, diarrhée
Poumon - antiseptique, antispasmodique, expectorant: bronchite, toux, rhumes, grippe, asthme, coqueluche, inflammation des voies respiratoires
Génital - emménagogue: aménorrhée, leucorrhée, douleurs menstruelles
Maladies de la peau - anti-inflammatoire: dermatoses, zona
Système nerveux - antispasmodique: asthénie nerveuse, surmenés
Tonique général - stimulant: convalescents
Propriétés vermifuges

Dosage et posologie

  • Infusion - vermifuge: 1 cuillerée à soupe de thym pour 150 mL d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire le matin à jeun, pendant 3 jours, contre les ascaris ou les oxyures.
  • Poudre de thym: prendre 4 à 8 g de poudre dans du miel ou dans une boisson appropriée.

Alimentation

Le thym est une plante aromatique: elle permet de relever la saveur de certains plats froids ou chauds.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue en phytothérapie.

A forte dose, l'essence de thym est toxique: elle est irritante pour les muqueuses.

Principes chimiques actifs

Le thym renferme des pentosanes, 10% de tanins, une substance amère, de la résine, des saponines et de l'essence, qui se distingue par sa forte teneur en phénols.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.